15 août 2009

ÇA RUE DANS LES BRANCARDS* à la Fédération équestre du Québec

Dans une édition spéciale du Cheval Branché, la Fédération équestre du Québec, explique sa position face à la réforme imposée par Canada Hippique. En voici le contenu.

DOSSIER SPÉCIAL
Canada Hippique

 
Oui, pour une meilleure gouvernance de Canada Hippique,
mais pas au dépend des fédérations provinciales et de leurs membres !

La fédération nationale, Canada Hippique, révise actuellement son mode de fonctionnement. Des changements à venir concernent directement tous les membres individuels de toutes les fédérations provinciales. Ces dernières années, de multiples échanges et compromis pour maximiser le fonctionnement entre la Fédération équestre du Québec et la fédération nationale n’ont malheureusement pas porté fruit.

Ainsi, la Fédération équestre du Québec, de même que quatre autres fédérations provinciales ont décidé de ne pas appliquer les réformes imposées par Canada Hippique, pour les raisons suivantes :



Depuis 2008, Canada Hippique exige :

Licence sportive pour les cavaliers participant aux compétitions de catégorie Bronze (niveau régional) en équitation classique = 20$

Licence sportive pour les cavaliers participant aux compétitions de catégorie Argent (niveau provincial) en équitation classique = 60$

Passeport cheval obligatoire pour les participants aux compétitions de catégories Argent = 90 $ - Renouvellement annuel = 10$

Imposition par cheval inscrit (levy) en dressage lors des compétitions de catégories Bronze et Argent = 7$

Imposition par cheval inscrit (levy) en concours complet lors des compétitions de catégories Bronze et Argent = 10$

En 2010
Canada Hippique impose unilatéralement :

Une cotisation supplémentaire de 10$ pour TOUS les membres de TOUTES les fédérations provinciales.

Un droit d’accès sur la liste des membres de toutes les fédérations provinciales

Services rendus en retour par Canada Hippique = 0

Position de la Fédération équestre du Québec

Les administrateurs et dirigeants souhaitent protéger l’intérêt des membres contre l’abus et l’ingérence de Canada Hippique

Refus d’imposer une cotisation supplémentaire de 10 $ aux membres pour la verser à Canada Hippique, sans retour de services ;

Refus de divulguer les coordonnées de ses membres (ingérence flagrante).
Cinq fédérations provinciales s’opposent à cette nouvelle imposition de Canada Hippique.

Quelles sont les conséquences directes de ces refus ?

AUCUNE

Maintien des avantages consentis aux membres de la Fédération équestre du Québec :

Accès à tous les programmes de formation (P’tit Trot, cavaliers, Apprendre à mener, moniteurs poneys, instructeurs, entraîneurs, officiels)
Accès au Programme de développement de l’excellence
Accès à la compétition de niveaux régional et provincial (Catégories Bronze et Argent)
Couverture d’assurance mondiale (accident et responsabilité civile)
Abonnement au magazine Courrier Hippique
Les pratiquants en équitation western ne seront pas taxés d’une cotisation supplémentaire destinée à Canada Hippique qui ne développe pas les disciplines western au pays.

Une décision synonyme d’économies !

Les événements organisés aux niveaux régional et provincial relèvent directement de la fédération provinciale. Voici les changements qui s’opèreront à compter de 2010 pour les pratiquants en équitation classique :

Licences sportives : Les cavaliers qui concourent aux niveaux régional et provincial n’auront plus à débourser 20$ ou 60$ de licence sportive à Canada Hippique.

Imposition par cheval inscrit (levy) : Les cavaliers n’auront plus à débourser les droits de levy par cheval (7 $ en dressage, 10$ en concours complet)

Le passeport cheval n’est plus requis au niveau provincial

N’ayant plus à remettre des sommes à Canada Hippique, les frais de contrôle des médicaments et drogues équins passeront de 6$ à 5$

Concrètement sur le terrain des compétitions aux niveaux régional et provincial

Les officiels pourront continuer à exercer leur fonction
Les organisateurs d’événement transigeront directement et uniquement avec la Fédération équestre du Québec
La qualité des événements mis sur pied par les organisateurs du Québec sera maintenue
La Fédération équestre du Québec continuera à remettre les prix de fin d’année dans le cadre du Banquet annuel en équitation classique
L’organisation des Jeux équestres du Québec sera maintenue
L’organisation du Championnat d’équitation western du Québec sera maintenue
Le système Méritas en équitation western sera maintenu.

Toutes les compétitions de catégories Or et Platine, la sélection des équipes nationales, les relations avec la Fédération équestre internationale sont sous la juridiction de Canada Hippique. (Aucun changement).

Tout élément nouveau lié à ce dossier sera diffusé. Pour toutes informations complémentaires, nous vous invitons à communiquer avec monsieur Richard Mongeau, 514 252-3053 / 1 866 575-0515 poste 3503.
Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook