4 novembre 2009

Manger de la viande de cheval pour prévenir la grippe H1N1

Autres pays autres moeurs.

Oulan-Bator, Mongolie.
Le prix de la viande de cheval est à la hausse en Mongolie. Une forte augmentation des cas de H1N1 et la pénurie de vaccins ont incité les habitants à se tourner vers les remèdes populaires. Parmi ceux-ci, la viande de cheval.

Sept personnes sont mortes et 630 cas ont été traités dans les deux dernières semaines depuis que la souche H1N1 de la grippe est apparue en Mongolie, obligeant le gouvernement à fermer les écoles et annuler les événements sportifs et culturels.

En Mongolie, qui n'a pas encore reçu les vaccins de H1N1, les chirurgies non urgentes ont été reportées pour assurer la disponibilité des lits d'hôpitaux. Aucune livraison de vaccins n'est prévue avant décembre.

Les Mongols sont un peuple cavalier ayant une culture profondément hippophage. Certains des leurs, guidés par la tradition ancestrale, effrayés par la pandémie, ont fait courir le bruit que "manger de la viande de cheval peut repousser la maladie".


Il ne semble y avoir aucun fondement scientifique à cette prétention.


Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook