27 mars 2010

Canada Hippique - des Empêcheurs de Tourner en Rond, selon l'AQR

Suite au refus de Canada Hippique d’approuver un CRI pour le 28 mai prochain à Blainville, le conseil d’administration AQR a décidé de leur envoyer une lettre dont voici la teneur :

Nous avons reçu et lu la lettre de Mme Gayfer nous informant que le «Canadian Reining Competitions Committee» de Canada Hippique refusait d’approuver un CRI-1 pour le 28 mai 2010 à Blainville (Québec). Suite à la réception de cette lettre, nous avons demandé à Mme Gayfer d’expliciter les ‘manquements graves’ des règles FEI suite à nos concours précédents. Vous nous avez alors envoyé une copie du rapport du commissaire en devoir lors de nos CRI-1 2009 à Blainville.

Cette lettre et ce rapport ont vraiment surpris l’Association Québécoise de Reining (promoteur des concours présentant des CRI-1 à Blainville) car celle-ci n’a jamais reçu un tel rapport de commissaire avant la fin de février 2010 – après avoir envoyé notre demande d’accréditation CRI-1 à Canada Hippique. Nous avons aussi vérifié auprès du directeur de concours de nos CRI-1, Pierre Phaneuf, qui nous confirme qu’il n’a jamais reçu aucun rapport de commissaire après nos CRI-1 tenus en 2008 et 2009. Notre intention de tenir un CRI-1 en mai 2010 était d’offrir, aux ‘reiners’ résidant dans l’est du Canada, une dernière chance de se qualifier pour la sélection de l’équipe canadienne en vue des Jeux Équestre Mondiaux 2010.

Pourquoi n’avons-nous reçu aucune réaction de la part de quiconque avant que nous ne soumettions une demande d’accréditation pour un CRI-1 en 2010? Ces ‘manquements graves’ auraient pu facilement être corrigés si nous avions été informé avant le concours de mai 2010. Pourquoi Canada Hippique et/ou CRC n’a fait aucun effort pour nous aviser de la situation et nous aider à la corriger? Nous avons plutôt été pénalisés, sans préavis, après le fait!

Nous avons fait une vérification auprès de deux concours majeurs tenus aux USA qui présentaient, en 2009, des ‘CRI-1’. Au NRHA Derby (Oklahoma City – juin 2009) et au AQHA World Championship Show (Oklahoma City – novembre 2009), les chevaux inscrits au CRI-1 n’étaient tenus à aucune restriction d’écurie. Nous savons et avons constaté que les chevaux inscrits n’étaient pas logés dans une écurie précise protégée par une sécurité 24 heures sur 24 heures : les chevaux étaient éparpillés aux quatre coins du complexe! Au Canada, sommes-nous ‘plus catholiques que le pape’ pour nos propres CRI-1? Nous avons vérifié les règlements FEI qui stipulent que, pour les CRI-1, le type «Reduced Stable Security» prévaut. Veuillez svp consulter: «2009 Rules for Reining, 3rd Edition, effective 1st January 2009» – ANNEX: Stable Security at Reining Events.

Nous aimerions aussi connaître le processus de nomination au CRC et au CRCC. Y-a-t-il quelqu’un qui siège sur ces comités qui pourrait être en conflit d’intérêt? Nous avons aussi la désagréable impression que tout a été fait afin d’empêcher la participation de ‘reiners’, résidant dans l’est du Canada, aux «Selection Finals» de juillet 2010. Nous trouvons normal et impératif d'obtenir une réponse à ces questions de votre part dans les plus brefs délais.

Notre association a tenu douze compétitions NRHA en 2009 qui ont connu des succès importants au point qu’aucun de nos week-ends n’a attiré moins de 200 chevaux venant d’Ontario, des Maritimes et du Québec. Notre association a probablement présenté plus de CRI-1 que n’importe qui au Canada au cours des dernières années : nous estimons que nous ne méritons pas d’avoir été traité de cette façon!

Bien à vous,

Alain Allard
Président

Source AQR
Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook