28 avril 2010

Quatre cavalières canadiennes se classent au top dix du concours complet Rolex Kentucky CCI 4*

Quatre cavalières canadiennes, soit Stephanie Rhodes-Bosh, Selena O’Hanlon, Hawley Bennett-Awad et Michele Mueller, se sont classées au top dix du concours complet Rolex Kentucky CCI 4*.

L’édition 2010 de cette compétition se déroulait du 22 au 25 avril au Kentucky Horse Park de Lexington, USA, le site des Jeux équestres mondiaux FEI Alltech de 2010.

Rhodes-Bosh, 21 ans, de Summerland, Colombie-Britannique, qui prenait part à sa première compétition quatre étoiles, était 15e après sa reprise de dressage avec un résultat de 52,0, sur Port Authority, son Selle français/thoroughbred de douze ans d’origine canadienne. Le couple a ensuite franchi sans anicroche le parcours de cross-country créé par le Britannique Michael Etherington-Smith, traversant la ligne d’arrivée avec aucune pénalité, ce qui lui a permis de remonter jusqu’au 9e rang. Après une phase de jumping tout aussi brillante, ils terminaient la compétition en 5e position sur un score de dressage intact, une performance que seuls quatre couples sur 53 partants réussissaient à accomplir.

Rhodes-Bosh s’est mérité le trophée Best Conditioned Horse, un prix prestigieux octroyé par le jury de terrain et les vétérinaires officiels, ainsi que le trophée perpétuel J.D. Reeves, décerné au jeune cavalier (18 à 21 ans) le mieux classé. Du fait qu’elle était la cavalière enregistrant le meilleur résultat dans une première compétition quatre étoiles, elle a également reçu une bourse pour son entraînement de la part du HSBC.

« Je suis heureuse d’être allée au concours Rolex en tant que spectatrice l’an dernier car je savais à quoi m’attendre, a dit la jeune femme. Je ne me suis jamais autant amusée. J’étais tellement emballée et reconnaissante d’y être. David O’Connor (le conseiller technique international de Concours complet canadien) a dit que j’étais prête. Je l’ai cru et il avait raison. »

O’Hanlon, 29 ans, de Elgin, Ontario, aux rênes de sa monture olympique de 2008, Colombo, le warmblood suédois de quinze ans Elaine et Michael Davies, a également exécuté une très bonne reprise de dressage, ce qui lui a valu 52,7 (17e). Grâce à un parcours de cross-country sans faute, elle remontait en 10e position, puis en 8e après le jumping où elle n’avaient encouru que quatre points, réalisant ainsi un record personnel au Rolex grâce à une note finale de 56,7.

La cavalière olympique Hawley Bennett-Awad, 32 ans, de Langley, Colombie-Britannique, et Gin & Juice, une jument pur-sang de dix ans dont elle partage la propriété avec Linda Paine, étaient 21e avec une note de dressage de 53,8. Le duo a été parfait en cross-country mais il a encouru quatre points en jumping, pour terminer 9e avec 57,8.

Concourant également dans leur première compétition quatre étoiles, Michele Mueller de Port Perry, Ontario, et Amistad, le throroughbred/belge de dix ans de Julie Pring, étaient le quatrième couple canadien à atteindre le top dix. Seizièmes après le dressage, ils obtenaient 6,4 pénalités de temps en cross-country et remontaient jusqu’à la 13e place. Avec quatre points en jumping en raison d’un obstacle renversé, ils réussissaient à se classer 10e avec 62,9.

L’un des membres de l’équipe olympique de 2008, Kyle Carter, de Calgary, Alberta, qui est maintenant établi à Sparr, en Floride, s’est classé 13e (63,7) sur la selle de Madison Park, le pur-sang de douze ans qui lui appartient ainsi qu’à son épouse Jennifer Cater. Avec un score de 59,7 après le dressage, et une autre prestation parfaite en cross-country pour le Canada, il n’ajoutait à ce résultat que quatre points en jumping.


L’athlète olympique d’Athènes, Ian Roberts, de Port Perry, Ontario, s’est classé 19e sur Napalm, le cheval de sport irlandais de quatorze ans, dont il est propriétaire avec sa femme Kelly Plitz et Tracey Newman. Un résultat de dressage de 57,5 leur donnait d’abord la 30e place, mais ils remontaient au classement après le cross-country (11,2 pénalités) et le jumping (4 points), pour obtenir une note finale de 72,7.

En 21e position on retrouvait Diana Burnett, 29 ans, sur Manny, le pur-sang canadien de dix ans qui lui appartient ainsi qu’à Concours complet Canada. La cavalière de Blackstock, Ontario, a pris la 11e place après le dressage (52,7) mais elle perdait du terrain par la suite (10,4 pénalités de temps en cross-country et 12 points en jumping) et terminait avec 76,7.


Parmi les autres concurrents au Rolex, il y avait Chelan Kozak de South Surrey, Colombie-Britannique, 34e sur son pur-sang de treize ans, tandis que Jessica Hampf, 25 ans, et High Society III, son hongre de quatorze ans, fermaient la marche en 35e position chez les Canadiens.

« Tous les participants canadiens ont super bien monté et leurs chevaux étaient excellents, a dit O’Connor. Ce fut bien plus qu’un seul super résultat - tout le groupe a livré exactement la performance à laquelle on s’attendait. C’est bien parti pour notre retour au Kentucky en septembre aux Jeux équestres mondiaux. »

Le gagnant du concours complet Rolex Kentucky de 2010 est le médaillé olympique William Fox-Pitt, qui représentait la Grande-Bretagne sur Cool Mountain. Le couple a obtenu un score de 42,8. Le cavalier olympique américain Phillip Dutton s’est classé deuxième sur Woodburn, tandis qu’en troisième position on retrouvait une autre cavalière olympique américaine, Becky Holder sur Courageous Comet.

Le concours complet Rolex Kentucky CCI 4* fait partie d’un circuit nouvellement formé, le HSBC FEI Classics™, qui rassemble les cinq compétitions quatre étoiles qui se tiennent dans le monde en un circuit international de premier rang.

Pour obtenir le palmarès des résultats, veuillez consulter le site Web officiel du concours complet Rolex Kentucky suivant : www.rk3de.org.

À propos de Concours Complet Canadien
Concours Complet Canadien est le comité de Canada Hippique responsable du sport de concours complet depuis la base jusqu’au niveau international. Le comité Concours complet canadien comprend douze membres dont deux représentants élus par l’Association des cavaliers d’élite. Tel que le prévoit le plan stratégique du concours complet qui a été adopté, toutes les activités de concours complet sont régies par ce comité via six sous-comités, avec le soutien de la directrice du concours complet basée dans les bureaux de Canada Hippique à Ottawa.

Pour un complément d’information au sujet des programmes et activités de Concours Complet Canadien, visitez le www.equinecanada.ca. Sélectionnez « disciplines » puis « concours complet ».

À propos de Canada Hippique
Canada Hippique est l’organisme national chapeautant l’hippisme. Institution caritative axée sur le service aux membres, Canada Hippique est la division administrative de l’Équipe équestre canadienne faisant autorité en concours hippique national. Elle est la voix nationale des cavaliers de loisir, l’association nationale représentant le bien-être du cheval, l’élevage et l’industrie. Canada Hippique est reconnue auprès du gouvernement du Canada, de la Fédération équestre internationale et du Comité olympique canadien en tant qu’organisme représentant les sports équestres et les intérêts équins.

Pour plus de renseignements sur Canada Hippique, veuillez visiter le www.equinecanada.ca.
Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook