6 mai 2010

Avancement des pratiques liées aux soins des animaux grâce à un investissement du gouvernement canadien

Suite à l’annonce faite par le gouvernement du Canada le 30 avril dernier à l’Université de Guelph d’un investissement en vue de stimuler le développement de pratiques exemplaires de manipulation du bétail, Canada Hippique a le plaisir d’annoncer l’actualisation du Code de pratiques pour les chevaux.

« Prendre soin du bétail est la première corvée du matin et la dernière corvée du soir, car les agriculteurs savent bien que pour avoir une entreprise saine, les animaux doivent être en santé »,  a affirmé le ministre de l’Agriculture Gerry Ritz. « Le gouvernement du Canada est fier de s’associer aux agriculteurs canadiens pour mettre au point d’autres pratiques exemplaires qui renforceront notre industrie d’élevage de bétail. »

Le Conseil national pour le soin des animaux d’élevage (CNSAE), en collaboration avec la Coalition canadienne pour la santé des animaux (CCSA) qui a fourni un soutien administratif,  se servira de cet investissement qui se chiffrera jusqu’à 3,4 millions de dollars pour promouvoir la question des soins et du bien-être des animaux dans le secteur des animaux de ferme. L’investissement permettra d’élaborer de nouveaux codes de pratiques pour diverses industries d’animaux de ferme et un protocole d’évaluation à la ferme.


En tant qu’organisme membre du CNSAE et de la CCSA, Canada Hippique a joué, depuis 2005, un rôle moteur afin que soit mis à jour le Code de pratiques pour chevaux datant de 1998. Canada Hippique plaide en faveur de tous les chevaux afin qu’ils  soient traités avec humanité. Notre organisme croit en effet que l’industrie du cheval et les propriétaires de chevaux doivent traiter leurs animaux avec respect toute leur vie durant.

« Le milieu du cheval est reconnaissant envers le gouvernement du Canada pour l’aide financière qu’il verse afin que de nouveaux codes de pratiques voient  le jour », a dit la Dr Mary Bell, co-présidente du comité Santé et Bien-être de Canada Hippique. « Les chevaux bénéficieront tous, sans exception, de cet engagement concerté en vue d’adopter de nouvelles lignes directrices pour le soin et la manipulation des animaux. Une fois actualisé, le Code de pratiques pour chevaux deviendra un précieux outil pédagogique qui aidera à améliorer la qualité de vie du cheval, de sa naissance à sa mort. »

Le mécanisme de développement du Code de pratiques du CNSAE, mis au point en 2009 suite à la concertation de tous ses organismes membres, servira de guide aux divers intervenants de l’industrie canadienne du cheval tout au long du processus de renouvellement du code. Le Code de pratiques du CNSAE vise à

·         S’assurer que les recommandations du code sont scientifiquement fondées ;
·          assurer la transparence du processus ;
·         obtenir une large représentation des parties intéressées ;
·         contribuer à l’amélioration des soins donnés aux animaux de ferme ;
·         identifier les thèmes à approfondir et encourager les projets ;
·         rédiger avec clarté afin de faciliter la lecture, la compréhension et l’application du code ; et
·         proposer un document utile à toutes les parties intéressées.

Les codes de pratiques sont des lignes directrices élaborées à l'échelle nationale au sujet des soins et de la manipulation des différentes espèces d'animaux de ferme. Ces lignes directrices visent à favoriser les bonnes pratiques de conduite et de prise de soin des animaux; elles renferment des recommandations et des exigences en ce qui concerne les conditions de logement, la régie du troupeau, le transport, l'abattage et les autres pratiques relatives à l'élevage des animaux. Les exigences se rapportent soit à des obligations prévues par la réglementation, soit aux attentes fixées par l'industrie décrivant les normes minimales de soins.  Les pratiques exemplaires recommandées visent à favoriser un meilleur niveau de soins aux animaux.

Les codes de pratiques ont de nombreuses raisons d’être, notamment les suivantes

Fournir de l’information et sensibiliser le public cible ;

·         Servir de fondement pour les programmes d’évaluation des soins aux animaux ;
·         Fournir des documents de référence pour la réglementation

« Le CNSAE sert de mécanisme pour assurer l’adoption d’une approche nationale concertée des soins des animaux d’élevage par tous les intervenants de la chaîne de valeur, a déclaré Edouard Asnong, président du CNSAE. Le Conseil national est reconnaissant au gouvernement fédéral de lui offrir une aide financière pour régler les questions liées aux soins des animaux d’élevage qui intéressent ses membres, les marchés intérieurs et d’exportation, les gouvernements fédéral et provinciaux et le public canadien, au moyen de processus scientifiques et concertés. »

Pour obtenir de l’information sur le CNSAE, visitez le www.nfacc.ca.

Le financement de ce projet provient du Fonds Agri-flexibilité, un programme prévu dans le Plan d’action économique (PAE) du Canada. Le PAE met l’accent sur le renforcement de l’économie et la concrétisation de l’avenir économique du Canada.Pour de plus amples renseignements sur le Fonds Agri-flexibilité et sur le Plan d’action économique du Canada, veuillez visiter le site http://www.agr.gc.ca/ agriflexibilite et le site http://www.plandaction.gc.ca/.

Pour plus de détails sur le renouvellement du Code de pratiques pour chevaux, veuillez transmettre un courriel à cette adresse : inquiries@equinecanada.ca.


À propos de Canada Hippique

Canada Hippique est l’organisme national chapeautant l’hippisme. Institution caritative axée sur le service aux membres, Canada Hippique est la division administrative de l’Équipe équestre canadienne faisant autorité en concours hippique national. Elle est la voix nationale des cavaliers de loisir, l’association nationale représentant le bien-être du cheval, l’élevage et l’industrie. Canada Hippique est reconnue auprès du gouvernement du Canada, de la Fédération équestre internationale et du Comité olympique canadien en tant qu’organisme représentant les sports équestres et les intérêts équins. Pour plus de renseignements sur Canada Hippique, veuillez visiter le www.equinecanada.ca
Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook