15 septembre 2010

Le virus West-Nile s’étend en Europe

Cycle de transmission du Virus du Nil Occidental
Le Virus du Nil Occidental vient d’être identifié chez des équidés en Sicile pour la première fois.

En effet, quatre foyers avec des équidés présentant des signes cliniques ont été confirmés depuis la fin août. Ce virus, responsable de la fièvre du Nil occidental gagne ainsi du terrain, car jusqu’à présent, il était observé dans le Nord de l’Italie. L’Espagne est également touchée pour la première fois avec deux foyers en ce début de mois de septembre en Andalousie. 

Cette nouvelle progression est inquiétante, d’autant que d’autres pays ont déjà été touchés depuis l’été : Italie, Grèce (Macédoine centrale), Maroc. En Grèce, le virus West-Nile a été responsable d’une vague chez l’homme (dont des décès) avant d’être aussi reconnu chez les équidés. Le spectre de la ré-émergence du virus West-Nile préoccupe depuis longtemps les spécialistes. Preuve en est : le virus circule bel et bien en Europe, mais surtout il s’étend car il était le plus souvent reconnu au niveau du pourtour méditerranéen. 

La fièvre du Nil occidental est une maladie vectorielle, c’est-à-dire que le virus est transmis par un vecteur (moustiques, essentiellement du genre Culex). Les oiseaux en sont les principaux hôtes. L’homme, les mammifères et les équidés peuvent aussi être infectés. Mais le cheval n’est qu’un cul-de-sac épidémiologique (la transmission s’arrête à son niveau). Dans cette espèce, les symptômes peuvent aller d’une fièvre à des troubles neurologiques graves (encéphalomyélite). Un vaccin existe aujourd’hui en France contre ce virus.

Source :  cavadeos.com

Pour connaitre la situation au Québec, LIRE sur le site du MAPAQ : Encéphalomyélite équine de l'Est et le virus du Nil occidental
Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook