23 septembre 2010

Les entreprises ont accès à du financement pour la développement des marchés d’exportation grâce au programme Agri-marketing

Canada Hippique invite les petites et moyennes entreprises (PME) qui font la promotion et la vente de matériel génétique équin, de chevaux, de poneys, d’ânes ou de mules à faire une demande de financement au plus tard le 10 octobre 2010, pour obtenir jusqu’à concurrence de 50 000 $ chacune pour leurs activités promotionnelles axées sur les marchés hors de l’Amérique du Nord.

Les demandes approuvées par Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) permettent d’avoir accès à une subvention accordée dans le cadre du programme Agri-marketing (PAM) pour des activités se déroulant du 1er janvier au 31 mars 2011. La possibilité d’obtenir du financement pour les PME a été créée lorsque Canada Hippique a conclu, à la mi-septembre, sa propre entente de contribution pour le financement dans le cadre du PAM alors que le gouvernement du Canada concrétisait son investissement promis de 135 033 $ cette année en appui aux efforts déployés par l’association pour la promotion de l’exportation de chevaux d’élevage et de matériel génétique canadiens.


« Depuis plus de 100 ans, l’industrie équine canadienne est associée avec le gouvernement canadien pour construire, maintenir et promouvoir l’industrie à l’échelle nationale et internationale. Au nom de la division Races et Industrie de Canada Hippique et de ses affiliés, je souhaite remercier le gouvernement du Canada pour ce financement ainsi que pour cette occasion lancée aux entreprises de faire une demande de financement supplémentaire pour leurs activités de développement à l’exportation », a déclaré Dean Leifso, président de la division Races et Industrie de Canada Hippique.

L’objectif du programme Agri-marketing est d’améliorer la capacité de mise en marché et la capacité concurrentielle des secteur agricole, agroalimentaire, du poisson et des fruits de mer en aidant le secteur à cibler les priorités sur le marché et à se préparer pour réussir sur les marchés mondiaux. Le programme est un important véhicule mis en œuvre pour instaurer une plus grande uniformité dans les efforts de marketing des diverses associations en vue de créer une image de marque du Canada des secteurs alimentaire et agricole réunis en une seule entité sur les marchés internationaux. Le PMA est un programme de partage des coûts par le biais duquel le gouvernement versera un montant égal à celui fourni par l’industrie. 

Dans le cadre du PAM, les PME doivent  travailler avec Canada Hippique qui confirmera leur état de préparation à l’exportation et déposera les demandes de financement en leur nom. Les demandes de financement des PME doivent porter sur les activités axées exclusivement sur l’expansion des marchés d’exportation et des activités liées au marketing d’exportation en vue de la promotion et de la vente de chevaux d’élevage et de matériel génétique canadiens qui visent des marchés autres que le Canada et les États-Unis. Les dépenses admissibles seront assumées à parts égales (50-50) par le programme, jusqu’à concurrence de 50 000 $ et par l'entreprise.

Les PME trouveront de plus amples renseignements à l’adresse www.equinecanada.ca/breedsandindustry ou http://www4.agr.gc.ca/AAFC-AAC/display-afficher.do?id=1281731001985&lang=fra. Pour toutes questions, prière de s’adresser à Michael Arbour, directeur financier de Canada Hippique, par téléphone au  613-248-3433, poste 108 ou par courriel à : marbour@equinecanada.ca.

Dans un autre volet séparé du programme de subventions réservées aux associations nationales, comme Canada Hippique, le PAM aide ces associations à mener à terme des activités génériques au nom de tous les membres. Il faut que ces activités génériques soient conçues de manière à permettre à l’association d’obtenir de l’information pour le compte de tous ses membres et du secteur dans son ensemble. Dans la cas du financement accordé aux associations, les chevaux et le matériel génétique ne peuvent être commercialisés que d’une perspective canadienne par opposition à une perspective exclusive de l’entreprise.

Canada Hippique utilisera ce financement d’ici mars 2011 afin d’élargir la qualité et la disponibilité des chevaux d’élevage et du matériel génétique canadiens. On pense notamment comme activité à la mise au point d’outils en ligne supplémentaires pour le Web et les divers médias sociaux, axés principalement sur de l’information destinée aux intervenants canadiens concernant le développement des marchés d’exportation, le financement mis à la disposition des exportateurs et de leurs clients, l’utilisation de l’image de marque du Canada et, plus important encore, afin d’aider les Canadiens à établir de meilleures relations avec les acheteurs internationaux. Une des activités porte sur la promotion du secteur équin canadien pendant les Jeux équestres mondiaux Alltech FEI 2010 du 25 septembre au 10 octobre qui sera assurée grâce à l’installation d’un vaste kiosque d’exposition. D’autres activités sont prévues, notamment la réalisation d’études sur le marché en participant à des réunions et à des foires commerciales aux États-Unis, en Chine et au Taipei chinois; la présentation aux délégués de partout dans le monde d’un secteur équin canadien évolué et bien développé dans le cadre d’événements et de séminaires organisés en Ontario, au Québec et en Alberta.


À propos de la division Races et Industrie de Canada Hippique

La division Races et Industrie de Canada Hippique procure une structure aux membres de plus de 40 associations de races exerçant leurs activités au Canada. Cette coalition de forces agissant sous l'égide de la fédération nationale Canada Hippique forme une tribune propice aux échanges d'informations entre Canada Hippique, les intervenants du milieu canadien, le gouvernement du Canada  et d'autres instances étrangères. La division Races et Industrie travaille à promouvoir  l’industrie canadienne du cheval et elle l’aide à conserver son dynamisme, tout en  appliquant des politiques au Canada. Les organismes de races et les partenaires de l'industrie échangent des ressources et des connaissances dans la même optique, qui est celle de stimuler la rentabilité à long terme du secteur canadien du cheval et de veiller à ce qu'il demeure viable. Visitez le www.equinecanada.ca pour obtenir un complément d'information sur la division Races et Industrie de Canada Hippique. 

À propos de Canada Hippique

Canada Hippique est l’organisme national chapeautant l’hippisme. Institution caritative axée sur le service aux membres, Canada Hippique est la division administrative de l’Équipe équestre canadienne faisant autorité en concours hippique national. Elle est la voix nationale des cavaliers de loisir, l’association nationale représentant le bien-être du cheval, l’élevage et l’industrie. Canada Hippique est reconnue auprès du gouvernement du Canada, de la Fédération équestre internationale et du Comité olympique canadien en tant qu’organisme représentant les sports équestres et les intérêts équins.  Pour plus de renseignements sur Canada Hippique, veuillez visiter le www.equinecanada.ca.
Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook