26 octobre 2010

Le Derby Mongol. Conquérir 1000 km de steppes sur le cheval de Gengis Khan


Le Cheval Mongol et Gengis Khan
Le Derby Mongol est un Rallye de 1000 kilomètres ou des amateurs courageux se livrent une concurrence féroce sur des chevaux à demi sauvages, ou la technologie de pointe se mêle aux traditions antiques et  qui permet la découverte de lieux mythiques par la traversée de la steppe légendaire. C'est une épreuve d'équitation, mais aussi un test de détermination ou l'humain est fortement mis à mal et l'endurance du cheval à contribution.

Le Derby mongol s'est inspiré du fameux système postal qu'avait mis en place au 13e siècle l'empereur Gengis Khan, pour relayer en quelques jours, les messages à travers son royaume, qui s'étalait sur plus de 6000 milles. Gengis Khan (1165-1227) est le plus grand conquérant de l'Histoire, grâce à de remarquables cavaliers et surtout à d'extraordinaires chevaux mongols, résistants, volontaires et infatigables..

Cette course de 1000 kilomètres se fait en utilisant de petites, mais robustes montures, des poneys mesurant de 12 à 14 mains qui vivent dans les steppes de Mongolie, qui savent se satisfaire de la maigre nourriture des steppes, qui survivent à la sècheresse des étés et aux longs hivers. Bien adapté aux conditions de vie hostile, cet animal peut paitre à de grandes distances des points d'eau ou accéder à une nourriture située à plus de 50 cm de profondeur sous la neige. Ils ont appris à survivre par des températures de -40 à +30 degrés Celsius. Animal de monte et surtout de trait, il est aussi utilisé pour la viande et le lait; une jument donne 3 à 4 litres de lait par jour en 5 traites pendant ses 3 mois de lactation. Leur population est tel qu'on retrouve 8 chevaux pour chaque citoyen ce qui fait de la Mongolie, le pays où l'on compte le plus de chevaux par habitant au monde.


Le Cheval Mongol
Descendants de ces formidables chevaux des hordes de Gengis Khan ces bêtes fournies par les tribus mongoles sont spécialement entrainées pour pouvoir supporter sur une distance de 40 kilomètres le poids maximum de leur cavalier qui ne pourra être supérieure à 85 kilos, incluant bottes et vêtements et les 5 kilos d'équipement que les cavaliers ont la discrétion de trimbaler.

Ces chevaux sont répartis aux 40 kilomètres dans les Urtuu, qui sont un réseau de relais tenus par les nomades mongols, où les cavaliers doivent ramener leurs chevaux, qui seront examinés par un vétérinaire qui, s'il juge qu'ils n'ont été victimes d'aucun abus, permettra au concurrent de repartir après en avoir choisi un nouveau. Ces contrôles vétérinaires assurent que les bêtes sont bien traitées par les concurrents. Pas une mince tâche que de monter ces chevaux semi-sauvages sous stéroïde du fait de se retrouver tout à coup bien nourri, vitaminés, et entrainés. Parmi les compétiteurs, les connaisseurs de chevaux qui sauront deviner lequel leur fera la meilleure monture pour la prochaine tranche de kilomètres en tireront un léger avantage. Pour accomplir cette chevauchée les concurrents auront à apprivoiser rapidement 25 de ces super Poneys, s'habituer à leur caractère souvent encore quelque peu sauvage, à leurs 8 allures (gait) différentes et à leurs peurs et caprices.

C'est aussi dans ces Urtuu, que l'on retrouve ces espèces de tentes circulaires utilisées par les nomades mongols dans lesquels les participants pourront se procurer quelques nourritures, l'alimentation locale se résume ; aux mets préparés à partir du mouton et du cheval, du lait de jument fermenté et du thé. Ils pourront aussi y coucher avant de reprendre leur randonnée de 1000 kilomètres en moins de 10 jours dans des territoires plutôt arides guidés par carte et GPS.

Les participants devront payer aux alentours de 10,000 $ pour participer à cette compétition, ils s'assureront de plus que soient versés par eux ou leurs commanditaires, quelques milliers de dollars, à un organisme de charité local.


Vous désirez vous inscrire ! Lisez d'abord les AVERTISSEMENTS publiés par les organisateurs :

Avant de vous inscrire à cette course, nous désirons que vous réalisiez combien le Derby mongol est dangereux de même que l'équitation en général.
En prenant part à cette course, vous vous exposez à de graves blessures physiques, il est possible que vous soyez victime de fractures des membres, que vous subissiez des blessures internes, et vous pourriez même mourir.

Vous devez aussi être informés des faits suivants :
Il y a 20 fois plus de risques d'accident à cheval que sur une moto.
La nature du Derby mongol veut que si vous faites une chute et qu'une blessure en résulte, le temps de réponse avant que l'on vous porte secours dépende de plusieurs facteurs, comme l'endroit où vous vous situez,  ou si vous avez activé le dispositif d'avertissement d'urgence. De plus vous vous trouverez toujours à des centaines de kilomètres des hôpitaux.

Chaque participant aura à signer un document juridique contraignant, dans lequel ils reconnaitront les dangers inhérents à leur participation au Derby Mongol.

Pour les cavaliers, le Derby Mongol est une course extrême, physiquement exigeante et dangereuse. C'est vraiment la course de chevaux la plus difficile au monde. C'est pourquoi ils doivent garder en mémoire que même si c'est le  cheval qui a mené Gengis Khan à l'immortalité en tant que plus grand conquérant de la planète, c'est aussi le cheval qui la mené à la mort, suite à une chute de cheval.
Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook