29 octobre 2010

Un amendement au règlement suscite un plaidoyer auprès de la FEQ

Aux membres de la Fédération Équestre du Québec et aux instructeurs et entraîneurs certifiés en règle 

 OBJET :   Plaidoyer auprès des instances de la FEQ suite à l’amendement du livre des règlements western pour l’année 2011 concernant l’article 500. (g) concernant le droit de participation au West Feria édité à la page 146 et qui se lit comme suit : 

« Toute personne ne travaillant pas à temps plein en tant qu’entraîneurs en équitation western ou dont le revenu principal ne provient pas de ce genre de travail est admissible à participer au championnat. Les entraîneurs certifiés niveaux 2 et 3 FEQ/Canada Hippique, ne peuvent pas participer au championnat. »

Bonjour à tous,
Lors de la dernière assemblée générale annuelle de la Fédération Équestre du Québec tenue les 23 et 24 octobre 2010, les délégués des associations régionales ainsi que le sectoriel western ont amendé le règlement çi-haut  mentionné en refusant à partir de 2011 la participation en tant que cavalier au Championnat Provincial West Feria à tout instructeurs et entraîneurs de niveau 1 ou à toute personne non certifiée qui a accepté une rémunération, une compensation, un avantage personnel ou financier contre des leçons, débourrage et/ou entraînement.

En tant que membre en règle de la FEQ je suis surprise de voir qu’une décision aussi importante soit imposée de telle façon sans préavis. Ceci porte atteinte à nos droits de formateurs puisque jusqu’au dimanche 24 octobre, les instructeurs et entraîneurs de niveau 1 pouvaient choisir  de performer ou non au provincial s’ils y étaient invités, et ce  selon leur désir personnel. La formule était donc claire pour tous ceux qui accédaient à ces niveaux de formation.   

Le système Méritas de la fédération a pour but de compiler tout les résultats des compétiteurs, que ce soit des cavaliers débutant, omnium ou jeunes peut importe les brevets acquis ou non pour l’obtention des différents prix de fin d’année soit les Cavaliers d’Excellence, les Cheval Supérieur, les Cavalas et les Équitas. Nous compétitionnons tous déjà ensemble sur les circuits régionaux et les instructeurs ou entraîneurs qui commencent la compétition ont droit eux aussi à un maximum de 10 points méritas dans les classes débutant avant de passer aux classes omnium ou plus de 5 points dans les autres classes et cette mesure est considérée  juste pour tout les membres. *voir votre livre de réglements à la page 32.

La Fédération compile depuis 2010 les points obtenus lors du Championnat West Feria et ces points s’ajoutent alors au palmarès cheval/cavalier. En tant que membres en règle de la fédération cette pratique devient alors totalement discriminatoire pour nous qui avons payé cours, formation, brevet, examen, perfectionnement pour en arriver à notre certification qui ne nous donne plus le droit à partir de maintenant de jouir du Championnat en tant que cavalier participant et de continuer à cumuler des points en tant que membres.

Par cette nouvelle décision, nous risquons alors de niveler le niveau de cavalier vers le bas et d’être au prise avec une baisse de clientèle qui arrêteront leur certification au lieu de se diriger vers des brevets d’instructeur ou d’entraîneur au cas où le désir des concourir sur nos terrains les limitent éventuellement dans nos propres shows régionaux. Le monde de la compétition est en plein essor au Québec, la popularité des concours et le niveau des cavaliers a augmenté d’une belle façon  avec la qualité des programmes que nous pouvons offrir grâce à la Fédération Équestre du Québec.  Il faut maintenir cette tangente positive et continuer à former nos cavaliers et permettre à tous de pouvoir performer si tel est leur désir et ce jusqu’au West Feria.

Nous demandons donc à cette Fédération de nous appuyer et rectifier la situation prise au dépend des ses membres certifiés soit en annulant l’amendement lors d’une assemblée extraordinaire ou de nous faire une place lors du Championnat Provincial West Feria en créant des classes de performance western telle que la présentation au licou, l’équitation western, la plaisance western et l’obstacle western. Nous désirons avoir le droit et la liberté nous aussi de se mesurer aux meilleurs lors du seul évènement de performance de cette envergure au Québec.

Chers membres, instructeur, entraîneurs de tout niveaux ou tout simplement adeptes du sport équestre dans nos régions, professionnels ou non,  nous vous demandons votre appui par retour de ce courriel avec ou sans petit mot afin de démontrer que notre plaidoyer auprès de la Fédération  sera entendu avec le plus de voix possible et que nos droits seront respectés comme tout les autres membres.

N’oublions pas que l’amateur peut aussi se définir de la façon suivante : amateurisme - ethymologiquement, l'amateur représente celui qui aime, celui qui trouve dans la pratique sportive un plaisir direct et non provoqué par le gain financier qui peut s'y attacher.

 Je vous remercie à l’avance, tous, de votre bonne volonté à suivre ce dossier…

P.S. répondez à ce message en envoyant votre appui contre cet amendement à c.tetreault@sympatico.ca

Chantal Tétreault,
instructeur FEQ,
membre #41557
421 rang des 14,
St-Marc-sur-Richelieu
Québec, J0L 2EO
450-584-1546
* si occupé 514-713-3338
Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook