24 novembre 2010

Kenki Sato, un jeune moine bouddhiste japonais remporte la médaille d'or de concours complet aux Jeux Asiatiques de Guangzhou en Chine

Kenki Sato monte Toy Boy
Avec Hop and Skip, Kenki Sato avait terminé à la 35ème place des Jeux Equestres Mondiaux de Lexington mais c'est avec un autre cheval, Toy Boy, qu'il remporte le titre individuel et le titre par équipe aux Jeux Asiatiques 2010.

La famille de Sato a déjà une longue histoire avec les sports équestres. Son père avait été sélectionné dans l'équipe japonaise de CSO pour les Jeux Olympiques de Moscou en 1980, et son frère a participé aux J.O. de Pékin en 2008 avant de remporter une victoire surprise en Coupe du Monde en Belgique il y a un an.


Sato monte depuis l'âge de sept ans et pense que sa carrière équestre s'équilibre bien avec ses activités religieuses. « J'aime monter et faire ce que les moines font normalement et je prends les deux très au sérieux » déclare Sato. Il vient de terminer une année d'étude au monastère bouddhiste où son père est responsable clérical. « Mon état de moine va très bien avec le fait de monter à cheval et je suis plutôt bon dans les deux domaines » dit-il après cette toute nouvelle victoire.


Il se voit bien poursuivre « son chemin de vie original » qui combine les deux aspects importants de son existence. « Je voudrais aussi remercier mon cheval, Toy Boy - nous nous sommes soutenus l'un l'autre ici ! » conclu-t-il.

Source : FEI - Traduction : GOOGLE traduction
Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook