23 décembre 2010

INSOLITE — Le cheval, moteur de l'aviation au Québec

Montréal 1907 planeur tiré par un cheval
Le premier appareil à voler au Canada était tiré par un cheval.

L'Américain Larry Lesh réalise les premiers vols planés au Canada grâce à son planeur. Ces premières tentatives sont présentées au Port de Montréal et au parc Dominion (le Parc Dominion, est un parc d'attractions situé jadis dans l’est de Montréal"). Lesh réussit un certain nombre d'envolées grâce à son appareil tiré par un cheval.

L'aérospatiale québécoise prend ses racines au début des années 1900. Loin d'être à la remorque des autres pays, le Québec a connu son lot de pionniers et d'exploits aéronautiques. En voici un aperçu

PAR AVION - Cheval "emballé" et sous sédation
Planeur de Lawrence Lesh (1907) - Premier planeur à voler au Canada. Conçu et piloté à Montréal par un adolescent de 14 ans, protégé d'Octave Chanute. Les planeurs des Lesh étaient tirés par un cheval galopant, une automobile et même un bateau-moteur au-dessus du fleuve. D’ailleurs, en 1907, le jeune Lesh réussit un vol d’une dizaine de kilomètres au-dessus du fleuve Saint-Laurent, ce qui constituait le plus long vol plané de l’histoire de l’aviation! Pour les amateurs de courses attelés, c'est aussi en 1907 que s'ouvre la piste de courses de chevaux Blue Bonnets


Prototype de Percival Reid (1911) - Premier avion conçu au Québec (dans un garage de la rue Ste-Catherine à Montréal), il vola à Cartierville. L'appareil s'inspirait des monoplans Blériot. Aidé d'Ernest Anctil, Percival Reid construisit trois autres prototypes. Il est à noter que Percival Reid, Ernest Anctil et Gustave Pollien sont considérés comme les véritables précurseurs de la construction aéronautique au Québec.

Noorduyn Norseman (1935) - Conçu et fabriqué à Montréal. Avion de brousse mythique, aussi performant sur flotteurs que sur roues, le Norseman fut construit à plus de 900 exemplaires, ce qui en fit le premier bestseller mondial de l'industrie aéronautique montréalaise. Certains volent encore!

C'est à cette époque que fut réalisé au Québec le premier transport d'un cheval par avion.  Ce fut presque une catastrophe quand un étalon se mit à paniquer durant le vol et entreprit de démolir l'intérieur de l'appareil. Sur les vols subséquents, les animaux étaient mis sous sédatifs et accompagnés par un vétérinaire.

Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook