1 avril 2011

Le gouvernement du Canada reconnaît la race des chevaux Warmblood canadiens

Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Gerry Ritz, a annoncé que la Canadian Warmblood Horse Breeders Association (CWHBA) a reçu un rapport d’autorisation légale reconnaissant les chevaux Warmblood en tant que race distincte au Canada. Cette reconnaissance permettra aux éleveurs de chevaux Warmblood canadiens de perpétuer la réputation du Canada en tant que fournisseurs de chevaux de haute performance. 

« La race des chevaux Warmblood est en pleine croissance au pays et à l’échelle internationale, » affirme le ministre Ritz. « Ces dernières années, l’Association a travaillé très fort pour soutenir l’élevage d’un cheval de performance de très grande qualité et je tiens à féliciter tous ceux qui ont contribué à ce succès. » 


Le gouvernement du Canada et la CWHBA ont uni leurs efforts en adoptant une approche novatrice permettant de reconnaître les chevaux Warmblood comme une race distincte en vertu de la Loi sur la généalogie des animaux. L’amélioration génétique constitue un élément clé de la Loi et cette nouvelle catégorisation de la race permettra à la CWHBA de tenir compte de la constitution génétique de ses animaux, ce qui constitue un facteur important dans l’élevage d’animaux de qualité supérieure.

« Cette reconnaissance est d’une importance capitale. Grâce à cette annonce, la CWHBA assure aux éleveurs canadiens le respect de l’intégrité de l’élevage des chevaux Warmblood tout en permettant à ses membres de continuer l’élevage de ces animaux au Canada selon les normes internationales », a déclaré Chris Gould, président de la CWHBA. « Je tiens à féliciter le ministre Ritz pour le leadership dont il a fait preuve en incitant les représentants du Ministère à collaborer avec nous dans le but de régler cette situation qui perdurait depuis un bon moment ». 

Les associations nationales d’éleveurs qui ont accepté d’établir un registre et de représenter les éleveurs du pays ont été créées en vertu de la Loi sur la généalogie des animaux. Une seule association d’éleveurs par race distincte ou par race en voie de constitution peut être créée. La principale responsabilité des associations d’éleveurs est de tenir des dossiers généalogiques et d’émettre des certificats d’enregistrement.
Source : Communiqué AAC
Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook