5 novembre 2011

Équitation western : Rosalie Lagacé de Val-Bélair, représentante de l’Est du Canada à Oklahoma City

Rosalie Lagacé
Communiqué - À l’issue d’une très bonne saison, la cavalière de Val-Bélair, Rosalie Lagacé, s’est qualifiée pour représenter l’Est du Canada lors du championnat nord-américain des associations affiliées (North American Adequan Championship- NAAC)  qui se déroulera à Oklahoma City du 24 novembre au 3 décembre. Elle évoluera dans la division « 13 ans et moins » et se mesurera aux meilleurs cavaliers de cette catégorie avec son cheval Lena Quintana.

Rosalie est issue d’une famille passionnée de chevaux depuis plus de 25 ans. Cependant, il y a quelques années, un incendie a détruit leur écurie. La famille Lagacé, éprouvée par l’épreuve, décide d’attendre avant de reconstruire et prendre un peu de recul. « C’est Rosalie qui nous a ramené vers les chevaux » dira la mère de la cavalière de 13 ans, Danielle Cloutier. « Elle voulait absolument pratiquer l’équitation, et plus particulièrement le reining. Nous sommes de retour et impliqués plus que jamais grâce à sa passion » ajoute-t-elle.


Pour la saison 2011, Rosalie Lagacé a remporté le titre de Vice-championne dans la division « 13 ans et moins » de l’Association québécoise de reining. « Nous avons constaté une transformation chez Rosalie depuis qu’elle pratique intensément son sport : elle a gagné en assurance et fait preuve de beaucoup de maturité » explique sa mère. « Par exemple, elle redouble d’efforts actuellement pour planifier l’absence d’une semaine dans ses études encourue par le déplacement vers Oklahoma City. Nous sommes très fiers d’elle ».

Les gens du milieu la nomment « Electric Team » quand Rosalie est aux commandes de Lena Quintana. En effet, elle offre de solides performances malgré son jeune âge. Le duo est entraîné par Eve Duchesneau certifiée niveau 1 FEQ/Canada Hippique. L’enthousiasme de Rosalie est contagieux car son père, Richard Lagacé, est retourné à la compétition après plusieurs années d’absence. Ses parents accompagneront la jeune athlète dans son périple à Oklahoma City.

Le reining est la seule discipline western reconnue par la Fédération équestre internationale (FEI) et se pratique partout dans le monde. Le cavalier doit démontrer un contrôle complet des mouvements du cheval sans aucune résistance. Il doit maîtriser les techniques permettant d’effectuer des cercles lents et rapides, des vrilles, changement de pieds, arrêts en glissade, volte-face et reculer. Les aides sont discrètes et les rênes détendues afin de démontrer le niveau de dressage du cheval. Ces manœuvres sont exécutées, au galop, dans un ordre précis au moyen d’un parcours prédéterminé.

Source: Laure Chazerand, Coordonnatrice des communications, Fédération équestre du Québec
Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook