3 décembre 2011

La Cité de la biotechnologie, meilleur parc technologique en émergence au monde

La Cité de la biotechnologie agroalimentaire, vétérinaire et agroenvironnementale de Saint-Hyacinthe, rattachée à la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal, a reçu le prix du Meilleur parc technologique en émergence décerné par l'Association of University Research Parks (AURP).

Cette distinction, attribuée annuellement à un jeune parc technologique qui excelle dans ses capacités à transférer des technologies issues de la recherche appliquée en activité économique viable, a été remise lors de la conférence internationale de l'AURP le 1er décembre à la Nouvelle-Orléans.

Il s'agit d'une deuxième reconnaissance de prestige en peu de temps pour cet établissement. En début d'année, il était le seul parc canadien, et le seul en Amérique du Nord avec celui de San Diego aux États-Unis, à figurer dans l'étude de la firme Pricewaterhouse Coopers réalisée pour le compte de la Commission européenne et qui portait sur les performances des « bioclusters ». La Cité est l'une des premières unités de recherche exclusivement consacrées au secteur bioalimentaire en Amérique du Nord. Elle regroupe trois incubateurs d'entreprises, 22 chaires et centres de recherche et 17 organisations de soutien au développement, tous liés à l'industrie agroalimentaire. D'une superficie de près de 10 millions de pieds carrés, le parc accueille déjà plus de 30 sociétés privées innovantes. Plus de 600 M$ en investissements publics et privés y ont été réalisés et quelque 580 emplois directs ont ainsi été créés, ce qui en fait l'un des plus hauts taux de développement pour les parcs de haute technologie du genre au Canada.
SOURCE: COMMUNIQUÉ
Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook