30 juillet 2012

Jessica Phoenix passe en tête de l'Équipe canadienne olympique de concours complet


Jessica Phoenix et Exponential
Jessica Phoenix (Uxbridge, ON) a pris la 28e position après l'épreuve de cross-country, la seconde des trois phases de la compétition de concours complet qui se déroulait aujourd'hui dans le cadre de l'édition 2012 des Jeux olympiques de Londres. 

La cavalière de 28 ans occupait la 50e position suivant la phase initiale de dressage où elle avait obtenu 54,80 points de pénalité. Ce lundi, elle et son cheval Exponential, un pur-sang d'élevage canadien âgé de 14 ans, ont franchi le difficile parcours de cross-country de Greenwich Park. Phoenix et Exponential n'ont commis aucune faute durant l'épreuve, mais ils ont encouru 2,4 pénalités en raison d'un dépassement du temps optimal fixé à 10 minutes trois secondes.  

« Ce fut extraordinaire!, s'est-elle exclamée. Exponential a été phénoménal. C'est un cheval  super rapide qui saute juste, alors je me suis amusée tout au long du parcours. Quelle sensation lorsque nous avons sauté dans la deuxième rivière; il a sauté comme un géant. » 


Leur parcours fut toutefois interrompu lorsque l'Irlandaise Camilla Speirs a fait une chute plus loin dans le parcours. 

« Je pense que d'avoir à arrêter a beaucoup compté », a dit la cavalière qui a été arrêtée pendant environ 17 minutes avant de repartir.   « J'ai déjà été dans la même situation avec mon cheval. Il est tellement gentil - dès qu'on arrête de galoper, on laisse les rênes sur l'encolure et il part au pas, reprend son souffle et se calme. Nous avons été capables de rester concentrés et de continuer notre parcours. »  

Avant de prendre le départ, Phoenix, grande gagnante aux Jeux panaméricains de 2011 sur Pavarotti, avait également appris que deux de ses coéquipiers venaient d'être  éliminés, ce qui ajoutait à la pression ressentie dans cette compétition. En effet, ce sont les trois meilleurs résultats obtenus par les cinq membres de l'équipe qui comptent pour le classement final. 

« Bien sûr, on vit de l'inquiétude au sujet de ses coéquipiers, mais on est ici pour faire son travail, a-t-elle dit, et mon travail était de réaliser un parcours parfait avec Exponential. Alors, on se concentre et on donne le maximum. » 
Pour Graeme Thom, chef de l'Équipe olympique canadienne de concours complet, « Jessica a très bien fait puisqu'elle n'a encouru que 2,4 pénalités de temps, ce qui est extrêmement compétitif. Son cheval est en super forme. » 
Michele Mueller et Amistad
La seule autre Canadienne à compléter le parcours créé par la Britannique Sue Benson était Michele Mueller, 48 ans, de Port Perry, ON. Première Canadienne en piste, elle montait Amistad, l'alezan de 13 ans croisé pur-sang et belge de Julie-Anna Pring. Mueller a encouru 63,20 pénalités, ce qui lui vaut un score de 120,20 pour les deux jours de compétition.  

Au troisième obstacle, Hawley Bennett-Awad, 35 ans, de Langley, C.-B., est tombée de Gin & Juice, la jument pur-sang américaine de 12 ans dont elle partage la propriété avec Linda Paine. 
« Hawley a subi une commotion cérébrale mais son état s'est considérablement amélioré », a dit le président de Canada Hippique Mike Gallagher. « Elle a également subi une fracture du sacrum qui a été stabilisée. Hawley a été transportée à l'hôpital en ambulance. Elle est sous observation et on lui administre un traitement antidouleur. Nous allons suivre ses progrès. »  

Peter Barry, 56 ans, de Dunham, QC, a été éliminé ainsi que Kilrodan Abbott, le cheval de sport irlandais de 13 ans qui lui appartient ainsi qu'à Susan et Dylan Barry. À l'obstacle 14b, Rebecca Howard, 33 ans, de Salmon Arm, C.-B., a chuté de Riddle Master, un cheval de sport canadien de onze ans appartenant à Blithe Hill Farm. Le couple a été éliminé.  
Puisque des cinq membres de l'équipe, seules deux cavalières ont terminé le cross-country, l'équipe olympique canadienne de concours complet se retrouve au 12e rang sur les 13 nations participantes, avec un résultat de 1170,40. C'est l'Allemagne qui détient l'avance avec un total de 124,70 pour les deux jours, suivie de la Grande-Bretagne avec 130,20 et de la Suède qui a enregistré 131,40 points de pénalité. 

Au classement individuel, la première place est disputée par l'Allemande Ingrid Klimke sur Butts Abraxxas, et la Suédoise Sara Algotsson Ostholt sur Wega, toutes deux à égalité avec 39,30 points de pénalité. Mark Todd, le Néo-zélandais deux fois champion olympique est le suivant sur Campino avec 39,50.  
« Dans l'ensemble, ce fut une journée décevante pour nous, a dit Thom. Jessica a agi en véritable professionnelle au plan individuel mais l'équipe n'était pas à la hauteur. C'est un changement radical si l'on considère notre performance aux Jeux équestres mondiaux il y a deux ans, mais nous devons poursuivre notre route. » 

Le Canada a gagné la médaille d'argent lors des Jeux équestres mondiaux de 2010 qui se tenaient à Lexington, au Kentucky, et une seconde médaille d'argent en 2011, aux Jeux panaméricains de Guadalajara, au Mexique.  
Le concours complet est un sport équestre qui rappelle le triathlon car il comprend trois phases distinctes. La première épreuve, le dressage, s'est déroulée sur deux jours aux Jeux olympiques de Londres, soit les 28 et 29 juillet, tandis que la seconde phase,  le parcours de cross-country avait lieu le 30. Il y aura un examen des chevaux obligatoire, puis la troisième phase, qui constitue  l'épreuve finale,  le saut d'obstacles en manège, se tiendra le mardi 31. C'est suite à la première manche de cette compétition que les médailles par équipe seront attribuées. La deuxième manche qui suivra aura pour but de départager les gagnants de la compétition en individuel. Seuls les 25 premiers couples y auront accès, soit au plus trois couples par nation.  

L'équipe olympique canadienne de concours complet bénéficie du soutien de l'entraîneur et conseiller international David O'Connor, du chef d'équipe Graeme Thom, de la vétérinaire Christiana Ober, de la responsable des écuries Deb Furnas, du maréchal-ferrant Randy Pawlak, de la gérante de l'équipe Fleur Tipton et de la thérapeute Jo Ann Wilson. Kerri McGregor est la responsable de l'équipe olympique canadienne de sports équestres et Tina Collins agit comme responsable adjointe. Les grooms sont : Meghan Baillie, Dana Cooke, Natalia Gurmankin, Amanda Jones et Colleen Loach. 
Pour toute information et pour connaître les résultats, veuillez consulter la section des sports équestres du site Web officiel des Jeux olympiques de Londres, au  
Photos - Cealy Tetley, www.tetleyphoto.com
Source: Julie Cull, Canada Hippique, jcull@equinecanada.ca
Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook