31 juillet 2012

La chronique ROLEX avec Éric Lamaze


Éric Lamaze 
Photto "Équi-Info"
Le bulletin officiel de Saut d'obstacles Canada 
 Quelles ont été tes activités des dernières semaines?
J’arrive tout juste de Calgary et je suis présentement à San Patrignano. J’ai profité des épreuves de Calgary pour choisir le cheval que je vais monter aux Jeux olympiques; j’ai pu y évaluer l’expérience et les qualités de chaque cheval. Cette préoccupation a été au coeur de mes activités pendant les quatre semaines passées là-bas. Cela ne s’est pas déroulé sans heurts car j’ai eu quelques difficultés à la fin de mon séjour. Ces gros parcours peuvent être impressionnants pour un jeune cheval. Les obstacles de Calgary exigent aussi une certaine adaptation – ils sont plus larges et les barres utilisées sont différentes. Pour Derly Chin de Muze, c’était un peu trop, et son rendement en a souffert en dernier. Elle était pourtant arrivée à Calgary en pleine forme et a entamé les concours avec une deuxième place en première manche où elle a très bien sauté. La deuxième semaine était consacrée aux épreuves de sélection de l’équipe américaine pour les Jeux olympiques, où ma jument n’a enregistré qu’une pénalité de temps et une faute à l’obstacle; les épreuves se déroulaient donc bien jusque là. Malgré nos difficultés en fin de concours, je reste positif car nous avons suffisamment de temps avant les Jeux pour rétablir les choses.

J’ai décidé de monter Derly à Londres. Je n’ai pas pris cette décision sans l’avis de notre chef d’équipe et du comité de sélection qui pèse beaucoup dans la balance. Finalement, notre choix s’est arrêté sur Derly tout simplement parce qu’elle avait été plus présente en concours durant l’hiver. Nous avions acheté Verdi juste à temps pour qu’il soit admissible aux Jeux olympiques, mais mon équipe se sent un peu plus à l’aise avec Derly. Quant à moi, les deux montures me convenaient. Je veux dire par là que ce sont des chevaux à différents stades – je connais moins bien Verdi, par contre Derly est plus jeune d’un an, ce qui est n’est pas idéal. Cette année, il m’a fallu trouver et monter de nouveaux partenaires, alors ces chevaux ont dû relever des défis importants un peu plus tôt que prévu dans leur plan d’entraînement. Je me sens bien avec le déroulement des choses, et j’ai hâte aux Jeux olympiques.

 Quel est le tempérament de Derly Chin De Muze?
Elle a un excellent caractère et ne fait jamais d’écart de conduite. Derly a seulement neuf ans, mais elle est allée partout, à La Baule, à Rome, à Valence et en Floride, et elle s’est toujours très bien comportée jusqu’à la troisième semaine à Calgary où...
Cliquer ici pour lire la suite sur le bulletin Équi Info
Source: "Équi-Info" Le bulletin officiel de Saut d'obstacles Canada, juillet 2012
Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook