10 août 2012

Mise à Jour des alertes de Santé Canada Hippique


Avis de vigilance : Un cheval a été déclaré atteint de stomatite vésiculeuse à Las Animas, Colorado, le 2 août dernier
Un cheval a obtenu un test positif à la stomatite vésiculeuse le 2 août dernier à Las Animas, Colorado. La stomatite vésiculeuse est une maladie à déclaration obligatoire à l'Agence canadienne d'inspection des aliments, ce qui signifie que les propriétaires de chevaux doivent immédiatement déclarer la présence d'un ou des chevaux qui pourraient être affectés par la maladie. La stomatite vésiculeuse cause la formation de lésions semblables à des cloques à l'intérieur de la bouche et du nez, de même que dans la région des sabots, avec des symptômes s'apparentant à la grippe et à l'anorexie.

Les maladies équines transmises par les moustiques : Le virus du Nile occidental et l'encéphalite équine de l'Est
Le virus du Nile occidental, l'encéphalite équine de l'Est et l'encéphalite équine de l'Ouest sont des virus susceptibles de provoquer une maladie neurologique mortelle chez le cheval.  Les virus sont transportés par les oiseaux et propagés par les moustiques.  Le moustique pique un oiseau infecté, puis pique un cheval, propageant ainsi le virus par sa salive.  L'apparition des virus est saisonnière et coïncide avec la présence accrue des moustiques de la mi-août à la fin octobre.  Si leur présence est soupçonnée, ces maladies doivent être déclarées sur-le-champ à l'Agence canadienne d'inspection des aliments en vertu de la réglementation sur la santé animale.  Ces virus génèrent souvent des signes neurologiques chez le cheval difficiles à distinguer de ceux de la rage.  Des cas d'encéphalite équine de l'Est et de l'Ouest ont été confirmés en 2012 dans l'est et le sud-est des États-Unis, mais aucun cas n'a été confirmé au Canada durant la même année.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments a publié une mise à jour sur les maladies infectieuses équines au Canada pour le deuxième trimestre de 2012
L'Agence canadienne d'inspection des aliments a publié une mise à jour sur les maladies infectieuses équines au Canada pour le deuxième trimestre de 2012. Le rapport fait état des mesures de biosécurité mises en place relativement à la déclaration et à l'éradication des maladies infectieuses équines au pays. Une maladie infectieuse est catégorisée à déclaration obligatoire si elle revêt une grande importance pour la santé humaine ou animale ou, encore, pour l'économie canadienne. Les maladies à notification obligatoire immédiate sont des maladies exotiques au Canada. Elles doivent généralement être déclarées par le laboratoire responsable de confirmer un soupçon ou un diagnostic.
En savoir plus

PRESS RELEASE: Equine Canada.  jcull@equinecanada.ca
Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook