13 septembre 2012

Courses - Alliance contre le dopage


Le CCES et la Commission des courses de l’Ontario unissent leurs efforts contre le dopage


Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) est fier d’annoncer une nouvelle alliance avec la Commission des courses de l’Ontario (CCO). Grâce à cette collaboration, les deux organismes partageront leurs informations et ressources d’intérêt commun en vue de constituer un fonds de renseignements dans la lutte contre les pratiques non éthiques et illégales dans le sport canadien. 


« En prenant appui sur les succès remportés aux Jeux olympiques de Vancouver, le CCES continue à resserrer la portée de l’avant-gardiste Programme canadien antidopage en rehaussant ses capacités de recueil et de partage de renseignements et d’enquêtes, précise Paul Melia, président-directeur générale du Centre canadien pour l’éthique dans le sport. La coopération inter-organisationnelle et les alliances stratégiques, comme cette entente avec la Commission des courses de l’Ontario, sont des développements cruciaux qui nous aideront à identifier les trafiquants de produits dopants et leurs réseaux de distribution hautement organisés et à les confier à la justice. » 



Ce partenariat naturel entre la CCO et le CCES découle d’intérêts communs dans la lutte contre les pratiques déloyales constatées tant dans l’industrie des courses de chevaux que dans les sports pratiqués par les êtres humains. Cette collaboration permettra de mettre à meilleur profit les ressources actuelles et d’amasser des renseignements. 



« Les individus qui cherchent à s’enrichir par la vente de produits dopants ne font pas de distinction entre les êtres humains et les chevaux – pour eux, il s’agit d’un seul et même marché, a déclaré le directeur adjoint de la CCO, Rob McKinney. Les enquêtes fondées sur le renseignement que nous menons dans le milieu des courses de chevaux nous le confirment. Ce nouveau partenariat avec le CCES sera bénéfique à nos deux organismes dans notre lutte pour enrayer le dopage et assurer des chances égales à tous. » 



Paul Melia est du même avis : « Le CCES est très heureux de former une alliance avec la Commission des courses de l’Ontario. En concertant nos efforts, nous allons pouvoir partager de l’information éclairante et des ressources dans les cas qui compromettent l’intégrité du sport au Canada. Les partenariats comme celui-ci, ne feront que renforcer les efforts collectifs déployés pour en arriver à un système sportif juste, sécuritaire et ouvert à tous. » 



La CCO, l'organisme du gouvernement de l'Ontario responsable de la réglementation de l'industrie des courses de chevaux dans cette province, est reconnu mondialement pour ses nouvelles approches dans le domaine des enquêtes. L’organisme a conclu des ententes similaires avec d’autres gouvernements et organismes de réglementation, tant au Canada qu’aux États-Unis. Le CCES pourra ainsi se prévaloir de ces rapports privilégiés. 


Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport est un organisme national indépendant et à but non lucratif. Nous reconnaissons que le sport sain peut faire une grande différence pour les individus, les collectivités et notre pays. Nous avons pris l’engagement de travailler en collaboration à activer un système sportif basé sur des valeurs et animé par des principes; à protéger l’intégrité du sport des forces négatives du dopage et d’autres menaces non éthiques; et à défendre le sport juste, sécuritaire et ouvert à tous.  
Source: Communiqué de Presse SIRC

Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook