27 mars 2013

Cavaliers de l’Excellence — Angela Covert-Lawrence, Peter Barry, François Lamontagne brevetés par Sport Canada


Montréal le 27 mars 2013 -  Sport Canada a breveté 23 cavaliers pour l’année 2013-2014. Trois cavaliers québécois figurent sur la liste :

Nom
Âge
Discipline
Ville
35 ans
Saut d’obstacles
St-Lazare
55 ans
Concours complet
Dunham
28 ans
Saut d’obstacles
St-Eustache


Peter Barry a représenté le Canada, dans la discipline de concours complet, lors des Jeux olympiques de Londres, une première dans sa carrière sportive.
François Lamontagne  et Angela Covert-Lawrence sont membres de l’équipe équestre canadienne en saut d’obstacles. Ils représentent le pays lors d’événements internationaux tels que des Coupes des Nations.

En étant breveté par Sport Canada, ces 3 cavaliers sont identifiés « Excellence » dans le cadre du Programme de développement de l’excellence. De plus, ils bénéficient du programme d’aide aux athlètes. Cette aide financière leur permet de combiner leur carrière professionnelle et sportive.


Communiqué de presse émis par Laure Chazerand, Coordonnatrice des communications, Fédération équestre du Québec

22 mars 2013

Éclosion d'infections à herpèsvirus équin de la forme nerveuse, dans un établissement de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean


Une éclosion d’infections à herpèsvirus équin de la forme nerveuse, dans un établissement de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, a été signalée au Réseau équin. De plus en plus de cas de cette maladie sont identifiés aux États-Unis et parfois au Canada. Tous les intervenants du secteur équin sont invités à redoubler de vigilance et à prendre des mesures pour mieux prévenir et contrôler cette maladie dont les conséquences pour les chevaux et l’industrie peuvent s'avérer sérieuses : mortalité, avortement, annulation de compétitions ou d'autres activités impliquant des rassemblements de chevaux, etc.


DESCRIPTION
Il existe 9 types d’herpèsvirus équin (HVE-1 à 9) répandus mondialement et affectant principalement les équidés. Ils ne représentent pas une menace pour la santé humaine.

L’infection à HVE de type 1 affecte particulièrement les chevaux. Les lamas et les alpagas peuvent aussi contracter la maladie. Des études suggèrent qu’une majorité de chevaux adultes sont infectés souvent dès la première année de vie. La plupart ne démontrent aucun signe de la maladie : ce sont des porteurs chroniques. À la suite d’un stress, causé par exemple par un changement d’environnement ou un entraînement intense, ils peuvent développer la maladie. Dans le cas d’un animal nouvellement infecté, des signes cliniques apparaissent généralement en moins d’une semaine ou jusqu’à 14 jours après l’infection (période d’incubation).

La maladie se présente généralement sous la forme respiratoire ou abortive. La forme nerveuse de l'infection à HVE de type 1 est plus rare et plus sévère, pouvant même se révéler fatale.

Lire la suite en téléchargeant le Bulletin zoosanitaire No84, mars 2013

Cliquez ici pour vous abonner aux Sites de Agri-Réseau




TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook