9 avril 2013

La cavalière Billie Derouet, lauréate d'une Bourse Banque Nationale

Bourses Banque Nationale remises par la Fondation d’athlète d’excellence
La cavalière Billie Derouet, lauréate dans la catégorie Élite

Montréal le 9 avril 2013 — À l’occasion de la 21e édition du programme de bourses au sein de la Fondation de l’athlète de l’excellence, la Banque Nationale a remis 120 000 $ en bourses à 36 athlètes étudiants émérites. Pour la 8e fois consécutive, la cavalière bromontoise Billie Derouet a fait partie des heureux lauréats. 

Athlète identifiée dans le cadre du Programme de développement de l’excellence et étudiante au CÉGEP à distance, Billie Derouet a reçu la bourse de soutien à la réussite académique et sportive dans la catégorie Élite, d’un montant de 4 000 $. « Cela fait la 8e fois que je reçois cette bourse de la part de la Banque Nationale et de la Fondation d’athlète de l’excellence. J’en suis fière et surtout je tiens à les remercier d’œuvrer en partenariat pour apporter un support aux jeunes sportifs. » a confié la jeune cavalière de 21 ans, qui revenait d’une saison de compétition à Ocala.

Billie Derouet sera présente sur le circuit au Québec à compter du mois de mai. Elle concourra également en Ontario et aux États-Unis dans l’état de New York. Elle évoluera dans les divisions « Jeunes chevaux 6 ans » avec sa monture Bonaparte. Elle participera à quelques compétitions avec son cheval Disney. Elle sera également présente dans les épreuves du Circuit des espoirs (Talent Squad) et lors des Grands-Prix avec un nouveau cheval de 13 ans, provenant d’Europe.

Communiqué de presse émis par Laure Chazerand, Coordonnatrice des communications, Fédération équestre du Québec

5 avril 2013

Guide de Biosécurité Équine. Ce que vous devez savoir en tant que propriétaire d'un cheval.

La biosécurité est le résultat de l’ensemble des mesures désignées par le producteur ou propriétaire de chevaux afin de réduire:
  • la transmission de maladies entre les chevaux d’une même ferme ou écurie;
  • les maladies infectieuses introduites à la ferme ou l’écurie par: nouveaux chevaux, autres animaux domestiques, animaux sauvages, personnes, équipements, nourriture, eau, insectes et rongeurs; 
  • éviter de transmettre les maladies présentes à d’autres fermes ou écuries.

L’IMPORTANCE DE LA BIOSÉCURITÉ

La santé d’un cheval est la responsabilité du propriétaire. Gagner plus de connaissances sur les maladies, les procédures de gestion et les risques est une étape importante dans le soin d’un cheval. 

La biosécurité aide à empêcher les maladies à entrer dans et/ou sortir d’une ferme et de s’étendre parmi des chevaux vivant dans cette ferme. La réduction de pertes financières par le traitement des chevaux malades est l’un des avantages de la prévention, et elle diminue les inconvénients dus à la perte d’un cheval malade. 

La biosécurité améliore l’industrie du cheval en favorisant les chevaux sains. En tant qu’élément des efforts pour empêcher l’incursion des maladies d’animaux étrangers (MANIE) au Canada, les pratiques saines et rigoureuses de biosécurité aident à empêcher les maladies étrangères indésirables de se développer dans notre pays et de menacer notre cheptel...

LIRE LE GUIDE en cliquant sur ce lien Guide de Biosécurité Équine 
ou copier/coller la ligne suivante dans la barre d'adresse de votre navigateur http://www.agrireseau.qc.ca/cheval/documents/GuideBiosecurite.pdf

Source: Agri-Réseau




TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook