30 juillet 2014

Un forum sur les assurances dans le domaine équestre

Photo Site Facebook de CHeval de Rêve https://www.facebook.com/Cheval.de.Reve
Photo Site Facebook de Cheval de Rêve
L’évènement à ne pas manquer cet automne!
Le samedi, 18 octobre prochain, la Filière cheval du Québec organise:

Un forum sur les assurances dans le domaine équestre.

À la Filière cheval nous savons que plusieurs problématiques existes dans ce domaine, tant sur l’assurance des bâtiments que sur l’assurance responsabilité. C’est pourquoi nous voulons vous donner l’occasion de venir écouter les explications des spécialistes (ajusteurs, avocats, courtiers, préventionnistes, etc.) et bien sûr de poser vos questions.

Pour plus d’informations sur les conférenciers invités et l’horaire, suivez- nous sur les
médias sociaux.

C’est un rendez-vous pour tous le 18 octobre 2014 au Best Western Plus Hôtel Universel de
Drummondville.

Réservez tout de suite cette date sur votre calendrier!



Justine Cloutier dans la course grâce à une victoire à l’épreuve qualificative de l’International Bromont

Championnats équestres interprovinciaux du Canada

Brmont le 27 juillet 2014La 9e épreuve qualificative en vue des Championnats équestres interprovinciaux du Canada, le mini prix à 1,10 m, s’est tenue dans le cadre de l’International Bromont. La victoire a été remportée par Justine Cloutier, originaire de Waterville, et entraînée par Paul Bélanger.

Justine Cloutier, en selle sur son cheval Elf, propriété de Philippe Lacasse, a réalisé à la perfection la première manche. Lors du barrage, elle réalise un autre parcours sans faute dans un temps de 35,85 secondes qu’aucun cavalier n’a réussi à battre.

Les cavaliers ayant déclaré leur intention de participer aux Championnats équestres interprovinciaux du Canada cumulent des points dans le classement provisoire.
Avec cette victoire, Justine Cloutier a ajouté 20 points à sa fiche pour un total de 36 points obtenus en deux compétitions. Elle se situe au 3e rang du classement provisoire.
Tina Filion Luiten a une fiche de 42 points et Emmanuelle Ruscio est toujours en tête du classement avec 48 points.

Il reste deux épreuves qualificatives avant de connaître la composition de l’équipe Québec en saut d’obstacles. La prochaine compétition se tiendra dans le cadre du Jumping Blainville, le 8 août prochain.

La finale des Championnats équestres interprovinciaux du Québec se dérouleront du 3 au 5 octobre 2014 au Parc équestre de Blainville

Résultats

Points CEIC obtenus
1er
Justine Cloutier
0-0 / 35,85 secondes
20 points
2eme
Katie Epes
0-0 / 37,82 secondes
Non déclarée
3eme
Kennedy Ballard
0-0 / 43,88 secondes
Non déclarée
4eme
Alexandre Gonzalez
0-4 /37,05 secondes
Non déclarée
5eme
Tina Filion Luiten
0-4 / 37,06 secondes
12 points
6eme
Anne-Marie Jodoin
0-4 / 39,04 secondes
Non déclarée
7eme
Emmanuelle Ruscio
0-4 / 39,10 secondes
8 points
8eme
Brooke Wilson
0-4 / 40,61 secondes
Non déclarée

Source : Laure Chazerand, Coordonnatrice à la Fédération équestre du Québec

Qualification Coupe du Monde : domination des Américains à l’International Bromont

Todd Minikus & Quality Girl. Crédit Tom Von Kap-Herr
Todd Minikus & Quality Girl.
Crédit Tom Von Kap-Herr
Bromont, 27 juillet 2014 – L’épreuve finale de l’International Bromont 2014, la Qualification Coupe du Monde, s’est conclue avec la domination des cavaliers américains qui ont remporté sept des dix premières positions, incluant le Top 5.

Victoire de Todd Minikus
Conçu pour tester autant l’habileté technique qu’athlétique des chevaux participants, le parcours créé par le chef de piste vénézuélien Leopoldo Palacios (VEN) comportait 13 obstacles pour 16 efforts dans un temps alloué de 93 secondes. Seuls cinq des couples en lice sont parvenus à se hisser au barrage, incluant le duo vainqueur du Grand Prix du 20 juillet dernier Denise Wilson et Winter.

Sur les cinq duos qualifiés pour le second tour, seuls quatre participeront effectivement : la cavalière olympique Leslie Howard ne pourra se présenter au barrage en raison d’une chute dans le manège de réchauffement ce qui lui octroie d’office la cinquième position avec Utah. Le cavalier originaire de Bromont, Mario Deslauriers, mise sur la vitesse pour ravir la première place avec Scout de la Cense, mais une barre au sol lui interdit la victoire : Denise Wilson / Winter et Candice King / Combina prennent les devants avec deux sans faute. La victoire revient au dernier duo en piste, Todd Minikus et Quality Girl, qui accomplissent le parcours à un train d’enfer, ils battent le chrono de leur plus proche concurrent, Candice King et Combina de plus de 3 secondes.

Fin de la 39e édition
Le week-end du 26 & 27 juillet marquait ainsi la fin de la 39e édition de l’International Bromont. Toutefois le Parc Équestre Olympique de Bromont recevra en septembre le Championnat provincial de dressage du Québec ainsi que le concours de la Classique automnale du 12 au 14 septembre 2014, les juges FEI Elizabeth McMullen (FEI5*) et Lorraine Stubbs (FEI4*) feront partie du jury. Plus d’information à venir sur le site Internet du Parc Équestre Olympique de Bromont au www.parcequestrebromont.org.

Résultats – Qualification Coupe du Monde
1. Todd Minikus (USA) / Quality Girl 0-0, 37.65                   6. Liubov Kochetova (RUS) / Balou du Reventon 1, 95,09
2. Candice King (USA) / Combina 0-0, 40.73                       7. Candice King (USA) / Balous Day Date 1, 96.02
3. Denise Wilson (USA) / Winter 0-0, 41.43                         8. Kama Michelle Godek (USA) / Air Force One 4, 91.46
4. Mario Deslauriers (USA) / Scout de la Cense 0-4, 37.82   9. Jennifer Serek (CAN) / Okapi de Terlong 4, 91.69
5. Leslie Howard (USA) / Utah 0, 91.34                               10. Richie Moloney (IRL) / Freestyle de Muze 4, 92.29

À propos de l’International Bromont
L’International Bromont, compétition de chasse et saut d’obstacles, a présenté sa trente-neuvième édition au Parc Équestre Olympique de Bromont du 10 au 13, 16 au 20 et du 23 au 27 juillet 2014. L’International Bromont tient à remercier le ministère de l’Éducation du Loisir et du Sport ainsi que le ministère du Tourisme du Québec pour leur implication.

Source: Alexandra Hill, communications – International Bromont

22 juillet 2014

Les médicaments composés: À utiliser avec prudence

Pour éviter les analyses positives au dépistage, le comité de contrôle des médicaments équins de Canada Hippique (CCME) rappelle à tous les concurrents, propriétaires, grooms, entraîneurs et autres intervenants de faire preuve de prudence lorsqu'ils utilisent des médicaments composés. Un médicament composé est un produit confectionné en mélangeant au moins deux ingrédients. Ils doivent être administrés sous surveillance, et uniquement s'ils ont été prescrits par un vétérinaire. Bien qu'aucune mesure disciplinaire n'ait été précisée à l'heure actuelle, le CCME analyse présentement un certain nombre de tests de dépistage positifs susceptibles d'être liés à l'administration de médicaments composés.  

Les médicaments composés sont formulés spécialement par les pharmacies parce qu'ils ne sont pas disponibles sous licence; leur composition ou leur concentration peut différer du médicament sous licence, et ils sont parfois moins onéreux. Il est important de prendre en considération la concentration de l'ingrédient actif, la méthode d'administration, la sécurité et la possibilité de contamination.

Lorsque Santé Canada approuve un médicament vétérinaire, le produit doit répondre à certaines normes d'efficacité, de sécurité, de composition et de stabilité. La date d'expiration des médicaments sous licence est établie d'après les données de stabilité. Les médicaments composés ne sont pas soumis à ce niveau de contrôle. Il arrive que la concentration de l'ingrédient actif dans certains médicaments composés pour les chevaux soit plus grande que ce qu'il est indiqué sur l'étiquette, ou que certains médicaments contiennent des ingrédients non identifiés sur l'étiquette. Dans certains cas, ces divergences ont causé de graves problèmes de santé chez les chevaux traités.

Même si une plus grande concentration que celle inscrite sur l'étiquette n'engendre pas d'effets nuisibles pour la santé, elle peut mener à un résultat positif au dépistage si la quantité du médicament en question dépasse la limite permise ou si le temps de détection d'une substance interdite est prolongé au-delà des directives. Le cas échéant, l'analyse positive sera la responsabilité de la personne responsable du cheval ou du poney.

Le lien suivant contient un article pertinent publié par l'Agence canadienne du pari mutuel:

En cas de doute sur un médicament ou un produit, évitez de l'utiliser. Pour toute question relative aux ingrédients ou au délai d'élimination d'un produit, veuillez consulter votre vétérinaire ou communiquez avec CH à equinemeds@equinecanada.ca.
Communiqué: Les médicaments composés: À utiliser avec prudence
Source: Jordan Fulcher Canada Hippique 

21 juillet 2014

Mélissandre Lincourt deux fois sur le podium à l’International Bromont

Mélissandre Lincourt & Sugar Ray
Crédit photo Tom Von Kap-Herr
Bromont, 19 juillet 2014 – La cavalière Mélissandre Lincourt, du Québec, a raflé la première et la troisième place du Derby de chasse de l’International Bromont, aujourd’hui le 19 juillet, sur le site olympique.

Une forte participation
L’épreuve du Derby de chasse a été l’une des plus populaires cette semaine à l’International Bromont : pas moins de 35 couples cavalier/cheval ont concouru sur le parcours conçu par la dessinatrice Evelyn Frisque, dans le manège international du site olympique de Bromont.

La cavalière du Québec Mélissandre Lincourt, qui a pris part à l’épreuve avec plusieurs montures, faisait ainsi face à une forte compétition. Pour le parcours, elle a choisi de réaliser toutes les options, et a obtenu ainsi le résultat le plus élevé pour cette portion du parcours.

Avec ses trois chevaux, elle a dominé ainsi le Top 10 : une première position avec Sugar Ray, une propriété de Brigitte Leroux, une troisième avec It’s Coolman, une entrée de Finca Horses, ainsi qu’une huitième position avec Iceburg, appartenant à Jeannine Deluca.

Grand Prix dimanche
Les épreuves FEI de l’International Bromont se termineront dimanche par le Grand Prix FEI 1.60m et sa bourse de 100 000$. D’ici là, l’International présentera le très attendu Défi Royal Canin le 20 juillet, avant le Grand Prix.

Bromont en direct
Les épreuves de l’International Bromont peuvent être vu en direct : pour 2014, l’événement diffuse sur le web les épreuves des manèges national et international!

Résultats – Derby de chasse
1. Mélissandre Lincourt / Sugar Ray                       6. Vanessa Paschini / Arezzo Z
2. Jennifer Sarsfield / Famous                               7. Paul Bélanger / Gepetto
3. Mélissandre Lincourt / It’s Coolman                    8. Mélissandre Lincourt / Iceburg
4. Isabelle Lapierre / Ibiza                                     9. Isabelle Lapierre / Bontréal
5. Laurie Bucci / Quatro Z Fortuna                        10. Courtney Thomas / Solid Reputation

À propos de l’International Bromont
L’International Bromont promet une édition 2014 inoubliable avec ses six épreuves FEI, le retour du Défi Royal Canin les dimanches 20 et 27 juillet (en collaboration avec le Club d’agilité de la Montérégie), ses deux derbys de vitesse et son derby de chasse. Pour plus de détails sur la programmation, visitez le site Internet au www.internationalbromont.org.

L’International Bromont, compétition de chasse et saut d’obstacles, présente sa trente-neuvième édition au Parc Équestre Olympique de Bromont du 10 au 13, 16 au 20 et du 23 au 27 juillet 2014. L’International Bromont tient à remercier le Ministère de l’Éducation du Loisir et du Sport ainsi que le Ministère du Tourisme du Québec pour leur implication. Admission générale : 10 $ par personne et gratuit pour les 12 ans et moins. Admission privilège : 25 $ par billet.

Communiqué: Mélissandre Lincourt deux fois sur le podium à l’International Bromont

La Canadienne Jill Henselwood sur le cheval Bolero HX s'est classée 3e au Grand Prix CSI3* de l’International Bromont

Bromont, 20 juillet 2014 – La Canadienne Jill Henselwood sur le cheval Bolero HX s'est classée 3e au Grand Prix CSI3* de l’International Bromont dimanche 20 juillet au site olympique bromontois. Le Grand Prix CSI3* a été remporté par la cavalière Américaine Denise Wilson et sa monture Winter.
Un barrage à cinq
Denise Wilson et Winter.
Credit photo Tom Von Kap-Herr
Le parcours du chef de piste FEI4* Guilherme Jorge (BRA), qui comptait 13 obstacles pour 16 efforts, comportait de nombreuses difficultés techniques, incluant deux combinaisons et la rivière. La cavalière Nina Fagerstrom (FIN) est la première à réaliser un parcours sans faute avec Notaris. Denise Wilson force la tenue du barrage avec un premier parcours parfait en 84 secondes. Nina Fagerstrom parvient ensuite à qualifier sa deuxième monture, Flower, pour le second tour. Les deux cavalières sont rejointes par Jill Henselwood et Bolero HX, qui ont réalisé une bonne semaine avec respectivement une première et une troisième position aux épreuves FEI 1.50m du jeudi 17 juillet et du vendredi 18 juillet, ainsi que par Derek Braun et Cujo 7.

Nina Fagerstrom est éliminée avec Notaris au barrage, ce qui lui octroie d’office la 5e position. La porte est ainsi ouverte pour les quatre couples toujours en lice. Avec Flower, Fagerstrom réalise un bon départ au barrage, mais une barre à l’avant-dernier saut lui attribue la quatrième position. Quant à la cavalière Jill Henselwood, du Canada, elle réalise le meilleur temps au barrage, mais la barre tombée au second obstacle la place troisième. Avec un second parcours parfait et un peu moins d’une seconde de différence, ce sont Denise Wilson (USA) et Derek Braun (USA) qui occupe respectivement la première et la seconde position.

De retour mercredi
L’International Bromont reprendra mercredi pour la dernière semaine de compétition. Trois épreuves FEI seront présentées incluant une Qualification Coupe du Monde le dimanche 27 juillet.

Le samedi 26 juillet ainsi que le dimanche 27 juillet, les épreuves des manèges national et international seront webdiffusées en direct sur le site Internet de l’International Bromont.

Résultats – Grand Prix FEI 1.60m
1. Denise Wilson (USA) / Winter 0-0,46,86              6. Andrew Bourns (IRL) / Venice 4, 81,82
2. Derek Braun (USA) / Cujo 7 0-0, 47,84                7. Andrew Bourns (IRL) / Bart C 4, 82,04
3. Jill Henselwood (CAN) / Bolero HX 0-4, 45,20     8. Peter Leone (USA) / My Pleasure 4, 85,98
4. Nina Fagerstrom (FIN) / Flower 0-4, 46,86           9. Liubov Kochetova (RUS) / Urus 2 4, 87,50
5. Nina Fagerstrom (FIN) / Notaris 0-EL                  10. Kelley Robinson (CAN) / Enzo 4, 88,38

À propos de l’International Bromont
L’International Bromont promet une édition 2014 inoubliable avec ses six épreuves FEI, le retour du Défi Royal Canin les dimanches 20 et 27 juillet (en collaboration avec le Club d’agilité de la Montérégie), ses deux derbys de vitesse et son derby de chasse. Pour plus de détails sur la programmation, visitez le site Internet au www.internationalbromont.org.

L’International Bromont, compétition de chasse et saut d’obstacles, présente sa trente-neuvième édition au Parc Équestre Olympique de Bromont du 10 au 13, 16 au 20 et du 23 au 27 juillet 2014. L’International Bromont tient à remercier le Ministère de l’Éducation du Loisir et du Sport ainsi que le Ministère du Tourisme du Québec pour leur implication. Admission générale : 10 $ par personne et gratuit pour les 12 ans et moins. Admission privilège : 25 $ par billet.

Communiqué: Denise Wilson s’empare de la première place au Grand Prix FEI de l’International Bromont
Source: Alexandra Hill, communications – International Bromont

20 juillet 2014

Laurence Blais-Tétreault, médaillée de bronze en reprise libre et médaillée d’argent en équipe en dressage

Laurence Blais-Tétreault et Michelangelo Photo: Le Buettner psdressage.com
Laurence Blais-Tétreault et Michelangelo
Montréal le 20 juillet 2014 – Laurence Blais-Tétreault, originaire de Montréal et identifiée « Relève » dans le cadre du Programme de développement de l’excellence,  a remporté une médaille d’argent en équipe et une médaille de Bronze en reprise libre en dressage dans le cadre de la 40e édition des Championnats nord-américains pour Junior en Jeune cavalier qui se sont tenus du 15 au 20 juillet 2014.

La compétition a débuté le 15 juillet avec les épreuves en équipe. Laurence Blais-Tétreault qui concourrait pour la 1ere année dans la division Jeune cavalier,  a obtenu une note de 65,342 %. Le cumul de sa performance avec celles de ces co-équipières (Tanya Strasser-Shostak de St-Adèle, Julie Channell de Boucherville, Naïma Moreira-Laliberté de Montréal), a permis à l’équipe de remporter la médaille d’argent avec un total de 201,396 points, derrière les États-Unis (206,737 points).

Le samedi 19 juillet, Laurence Blais-Tétreault a continué sur sa lancée en reprise libre sur musique. Elle a obtenu une note de 70,625 % ce qui lui a permis de remporter une médaille de bronze. « Je suis vraiment très contente d’avoir fini avec une telle note. Tout était parfait dans ma reprise libre et je ne peux être plus fière de mon cheval » a-t-elle déclarée.

Laurence Blais Tétreault ajoute donc deux médailles dans son palmarès de jeune cavalière. Les années précédentes, elle était également médaillée dans la catégorie Junior.

Les athlètes qui participent aux Championnats nord-américains pour Junior et Jeune Cavalier proviennent des Îles Caraïbes, de Porto Rico, du Mexique, des États-Unis et du Canada. Cette compétition est régie par la Fédération équestre internationale et offre aux jeunes cavaliers une expérience sportive les menant vers les Jeux panaméricains et les Jeux olympiques.

Communiqué: Championnats nord-américains pour Junior et Jeune Cavalier
Source : Laure Chazerand, Coordonnatrice à la Fédération équestre du Québec

Camille Carier-Bergeron, de Mascouche, médaillée de bronze et double médaillée d’or en dressage

Camille Carier-Bergeron sur Lowelas Crédit photo Dazzle by Design: http://www.dazzlebydesign.ca/ Source photo: Facebook: https://www.facebook.com/camille.carierbergeron?fref=ts
Camille Carier-Bergeron
sur Lowelas
Crédit photo
Dazzle by Design
source: Facebook
Montréal le 20 juillet 2014 – Camille Carier-Bergeron, originaire de Mascouche et identifiée « Relève » dans le cadre du Programme de développement de l’excellence,  a dominé lors de la 40e édition des Championnats nord-américains pour Junior en Jeune cavalier en remportant une médaille de bronze en équipe et deux médailles d’or en individuel.

La compétition a débuté le 15 juillet avec les épreuves en équipe. Camille Bergeron qui en est à sa 1ere expérience à ce niveau, a reçu la 2e meilleure note d’ensemble, soit 68,784 %. Avec les performances des autres membres de l’équipe (Mélissa Jodoin, Béatrice Boucher et l’Albertaine Rakeya Moussa), elle a remporté la médaille de bronze en équipe.


En individuel, lors de l’épreuve du 17 juillet, Camille Carier Bergeron a reçu la plus haute note, soit,  70,342 % sur Lowelas, « Mon objectif était d’être très très précise » a commenté Camille Carier Bergeron qui monte Lowelas depuis 3 mois. « Lowelas a été d’une grande générosité tout au long de la reprise. Je sis ravie de ce qu’il m’a donné » conclut-elle. Elle gagne sa première médaille d’or.

Le samedi 19 juillet, Camille Carier Bergeron a continué sur sa lancée en reprise libre sur musique. Elle a obtenu une note de 71,275 % ce qui lui a permis de remporter une 2e médaille d’or. « Ma reprise était vraiment bien et mon cheval était très concentré » a expliqué la jeune cavalière. « J’ai confiance en mon cheval et il est très constant. C’est le meilleur résultat que je n’aurai pu imaginer ».

Avec ces performances, Camille Carier Bergeron ouvre une page de l’histoire du dressage au Québec. Elle est la plus jeune, avec une première participation à vie à ce niveau de compétition, couronnée d’une médaille de bronze en équipe et deux médailles d’or en individuel.

Les athlètes qui participent aux Championnats nord-américains pour Junior et Jeune Cavalier proviennent des Îles Caraïbes, de Porto Rico, du Mexique, des États-Unis et du Canada. Cette compétition est régie par la Fédération équestre internationale et offre aux jeunes cavaliers une expérience sportive les menant vers les Jeux panaméricains et les Jeux olympiques.

Championnats nord-américains pour Junior et Jeune Cavalier 2014 - Communiqué
Source: Laure Chazerand, Coordonnatrice à la Fédération équestre du Québec

15 juillet 2014

Saut d’obstacles - Grand-Prix du National Bromont remporté par Aymen Tsouri de St-Eustache.

Aymen Tsouri monte Lambourghini
Aymen Tsouri monte Lambourghini
Photo: backhomeinbromont.com
Bromont le 13 juillet 2014 – Le National Bromont s’est clôturé par une épreuve Grand-Prix à 1,40 m qui a été remportée par Aymen Tsouri de St-Eustache.
Anne-Sophie Milette (Montréal), avec Braque de Villa d’Arto, a pris le 2e rang devant David Arcand, de Boisbriand en selle sur Cassis Z Ten Halven.

Aymen Tsouri a dominé l’épreuve avec son cheval Lambourghini en réalisant un double parcours sans faute et en imposant le temps à battre de 37,88 secondes.
David Arcand  a été très rapide ! Il termine le parcours en 35,70 secondes. Cependant, il fait tomber une barre au dernier obstacle et la victoire lui échappe.
La Montréalaise Anne-Sophie Milette a été une très grande concurrente en réalisant un 2e parcours sans faute au barrage. Elle est plus lente qu’Aymen Tsouri en arrêtant le chronomètre à 39,01 secondes.

L’Eustachois François Lamontagne a pris le 4e rang avec une pénalité de barre et un temps de 36,79 secondes.

Résultats
1er
Aymen Tsouri
Lambourghini
0-0 / 37,88 secondes
2e
Anne-Sophie Milette
Braque de Villa d’Arto
0-0 / 39,01 secondes
3e
David Arcand
Cassis Z Ten Halven
0-4 / 35,70 secondes
4e
François Lamontagne
Nature des Pierres
0-4 / 36,79 secondes
5e
Isabelle Lapierre
Cescha M
0-4 / 39,78 secondes


Source : Laure Chazerand, Coordonnatrice des communications, www.feq.qc.ca

12 juillet 2014

Les champs magnétiques pulsés (CMP) un atout pour la santé des chevaux

LES ÉQUIPEMENTS DE CENTURION : UN ATOUT IMPORTANT POUR LA SANTÉ DE VOS CHEVAUX

« BUCKED SHINS ».
Une des problématiques fréquente chez les jeunes chevaux de performance à haute vitesse est ce qu'on appelle les « bucked shins ». Les bucked Shins sont des micros fractures de la face antérieure du 3ième métacarpien ou canon chez les jeunes chevaux de courses. Ce sont des blessures de fatigue de l'os. Un « bucked shin » se produit lorsque le périoste se déchire de la partie avant de l'os du canon. Chez le jeune cheval, la surface antérieure de l'os du canon est plus lisse et moins dense que chez les chevaux plus âgés ce qui rend plus probable une déchirure du tissu conjonctif relié à l'os sous la pression exercée lors des séances d'entraînement de haute vitesse.

Afin de faciliter la guérison, il est essentiel d’assurer la meilleure circulation sanguine possible. Il faut donc utiliser une fréquence plus élevée de pulsation des champs magnétiques.

Typiquement, lors de l’achat d’un jeune cheval, un cavalier expérimenté devrait être en mesure de constater par la conformation de la jambe si le cheval est susceptible de développer ce genre de problème. Il est évidemment recommandé de procéder à un examen pré-achat par un vétérinaire. 

CENTURION recommande à tous les entraîneurs de prendre avantage des effets bénéfiques des champs magnétiques pulsés (CMP) soit par l’entremise du  Minipulse, du 9PH ou du 4PH avec leurs poulains de 2 ou 3 ans  puisque cette approche préventive peut aider à réduire le risque de « bucked shins » de 80%. Comparé aux montants investis sur un yearling, une telle approche représente un vrai investissement. Il est à noter que le champion « Hall of fame » SONNY HINES bénéficiait de cette approche préventive avec beaucoup de succès. Ian Millar se sert régulièrement et systématiquement des appareils de Centurion en tant que partie intégrale du programme d’entraînement de ses chevaux.

NOTE : Avec une unité 4PH, il est aussi possible de traiter simultanément les pattes avant de deux chevaux placés côte à côte.

Problèmes de sabots.
Il est bien connu que les impacts du sabot contre le sol dur de la piste causeront à la longue des problèmes de compression au niveau du pied du cheval. L’utilisation régulière du HOOFPAD permet de minimiser de façon significative ce type de problématique.

Fractures de fatigue/stress. 
De nombreux cas ont permis de constater que l’utilisation de CMP, tel que le Minipulse de CENTURION a contribué à accélérer le temps de guérison de ce type de fracture de 40-60%. Le 4PH et le 9PH sont tout aussi efficaces.

Problèmes respiratoires.
Un cheval sur quatre qui doit fournir un effort extrême dans sa discipline (ie : course, reining, baril, trek, etc.) finit par développer des problèmes reliés aux voies respiratoires. 

L’utilisation du Transpirator de Centurion s’est montrée particulièrement efficace pour les problèmes tels que :
  • Problèmes de mucus abondant (Grade A)
  • Cornage ou « tie backs »
  • Bronchite chronique(Chronic obstructive pulmonary disease)
  • Allergies
  • « Bleeders » / Hémorragie pulmonaire induite par l’effort
Notes:
     -    Nous recommandons toujours de consulter votre vétérinaire si votre cheval démontre des signes de troubles respiratoires.
     -     Il faut être conscient que ne pas sécréter assez de mucus est aussi sérieux que d’en sécréter trop.

Champs magnétiques avant une compétition.
Il est parfois indiqué de fournir une séance de CMP à un cheval de compétition à la fréquence maximale afin d’augmenter rapidement son niveau d’énergie. Par la suite, la fréquence plus basse peux alors être utilisée après la compétition pour aider à la relaxation et à faciliter la récupération.

Toutes les informations détaillées sur les différents équipements thérapeutiques de CENTURION sont disponible sur le site www.centurionquebec.com. 

Nous offrons un programme de location sur une base de trois (3) mois qui a été conçu pour permettre d’évaluer les appareils de Centurion sur une courte période afin que vous puissiez constater par vous-même si les différents appareils de thérapie conviennent à vos besoins spécifiques.  Ce programme de location est particulièrement pratique lorsque vous avez besoin d’un appareil pendant un courte période de temps, comme lors de la saison de compétition. Peu importe vos besoins, le programme de location de 3 mois est la meilleure façon de découvrir et constater l'efficacité de nos équipements. De plus, les paiements consécutifs effectués lors de vos locations sont déductibles du prix total dans l'éventualité de l'achat de votre appareil.

CENTURION QUÉBEC est un distributeur officiel et spécialisé des systèmes de thérapies pour chevaux et offre un service personnalisé en français au Québec, au Canada, en France et ailleurs dans le monde. Basés dans la région de Québec, CENTURION QUÉBEC propose une large gamme d’équipements thérapeutiques et de soins alternatifs basés, entres autres, sur les champs magnétiques pulsés (CMP) et qui contribuent à améliorer la circulation, réduire les inflammations et soulager la douleur. Tous les équipements thérapeutiques distribués par CENTURION QUÉBEC sont disponibles soit pour l'achat ou pour location avec option d'achat. Tous les équipements sont couverts par une garantie de la compagnie CENTURION.

CENTURION QUEBEC offre aussi des formations et ateliers gratuits sur les bienfaits des champs magnétiques pour les chevaux pour les clubs équestres, centres de formation, associations ou groupes de 15 personnes et plus. Pour plus d'information sur les différents équipements, sur les ateliers ou pour demander une démonstration, n'hésitez pas à contacter :

CONTACT: Lise Massicotte ou Michel Gareau
TÉLÉPHONE: 418 455-8235

Source: Article soumis par Michel Gareau Directeur de Centurion Québec

8 juillet 2014

Comité Concours complet canadien - Liste de membres participants aux JEM

Peter Barry et Kilrodan Abbott (Eddie) 
Le comité Concours complet canadien publie sa liste de cavaliers d'équipe et de cavaliers remplaçants en vue des prochains Jeux équestres mondiaux (les JEM) qui se dérouleront dans la région de Normandie, en France, du 28 au 31 août prochain.

Voici les noms par ordre alphabétique des membres de l'équipe:

Cavalière/Cavalier /Lieu de résidence/Cheval/Propriétaire
Peter Barry / Dunham, QC / Kilrodan Abbott, hongre cheval de sport irlandais bai né en 1999 / cavalier, Susan et Dylan Barry

Hawley Bennett-Awad / Langley, C.-B. / Gin & Juice, jument pur-sang américaine alezane née en 2000 / cavalière et Linda Paine

  
Selena O'Hanlon / Kingston, ON / Foxwood High, hongre cheval de sport canadien bai né en 2003 / John & Judy Rumble

Jessica Phoenix / Cannington, ON / A Little Romance, jument pur-sang canadienne/Trakehner baie foncé née en 2005/ Donald Leschied

En plus de la sélection des membres de l'équipe de concours complet, le comité annonce une liste de couples remplaçants en vue des JEM.

Voici, par ordre alphabétique, les noms des couples remplaçants (se rendront en France si nécessaire):

Cavalière/cavalier/Lieu de résidence/Cheval/Propriétaire
Selena O'Hanlon / Kingston, ON / Bellaney Rock, hongre cheval de sport irlandais alezan né en 1999 / Cavalière et Concours complet Canada

Jessica Phoenix / Cannington, ON / Pavarotti, hongre westphalien bai né en 2002/ Don J. Good

Kathryn Robinson, de Kettering, GBR, qui avait été nommée pour faire partie de l'équipe des JEM a été jugée inadmissible à l'équipe des JEM. En effet, après l'annonce de la formation de l'équipe, le 20 juin dernier, il a malheureusement été constaté que cette cavalière ne s'était pas portée candidate à la selection pour les JEM avant la date limite imposée aux critères de sélection des JEM. En conséquence, elle n'était pas admissible à la sélection. Canada Hippique regrette la présente situation mais estime hautement important que toutes les disciplines de Canada Hippique instaurent des processus de sélection des équipes cohérents, équitables et transparents.

Le comité Concours complet canadien tient tout particulièrement à affirmer à Madame Robinson ainsi qu'à tous les membres du public que son inadmissibilité à l'équipe des JEM de 2014 n'a aucun lien quel qu'il soit avec la capacité de Madame Robinson, ou celle de son cheval Let it Bee. Le Comité souhaite remercier Madame Robinson de sa volonté de représenter le Canada et a hâte de la voir participer à d'autres jeux d'envergure à titre d'athlète canadienne.    

Le comité Concours complet canadien remercie À nous le podium, Sport Canada, le Comité olympique canadien et tous ses commanditaires, supporteurs, fournisseurs et amis, qui appuient l'équipe canadienne de concours complet dans sa quête de l'excellence aux JEM de 2014.


Le sport olympique de concours complet comprend trois épreuves distinctes : le dressage, le cross-country et le saut d'obstacles, qui sont présentées l'une à la suite de l'autre. Chaque épreuve est notée séparément et les points s'additionnent en vue du résultat final. Le couple qui a enregistré le plus petit nombre de pénalités au cours des trois phases sera déclaré gagnant.

Source : Julie Cull, Canada Hippique

7 juillet 2014

Ferrage, parage et maréchal-ferrant

Paul Cézanne - Le ferrage des centaures - 1861 ? -Aquarelle
Le maréchal-ferrant ne pare pas de la même façon le pied du cheval, s'il s'apprête à y poser un fer. Quelques différences sont visibles.

Le Parage est : l'opération qui vise à redonner au sabot une forme et une longueur normale.

On arrondit les bords de la paroi du sabot pour éviter que la muraille se casse ou s'effrite. On laisse davantage de corne en sole pour que la marche, même sur cailloux, ne soit pas douloureuse pour le cheval.

La règle générale est de permettre au pied de s'user sans casser. Tous les chevaux ne peuvent pas être pieds nus. Cela varie suivant la qualité de corne de chaque individu, le sol sur lequel il évolue, son utilisation au travail ou en concours et des besoins orthopédiques. Le pied du cheval doit être paré toutes les 3 à 8 semaines, sous peine d'entrainer des problèmes au niveau des tendons et articulations.


Le Ferrage est : la pose d'un fer au sabot du cheval, préalablement paré à recevoir la ferrure.

Quand la ferrure est-elle nécessaire ?

Quand la repousse naturelle ne se fait pas suffisamment rapidement pour remplacer la corne usée. Ex. : le cheval parcourt plus de 15 km par jour.

Le sol sur lequel le cheval travaille requiert la protection que procure la ferrure. Ex. : sol rocheux, gros cailloux

Pour les besoins d'une compétition. Ex. : Course sur la glace (fer à crampons)

Fer orthopédique : Corriger un problème de malformation ou apparu suite à une maladie ou un accident. Ex. : maladie naviculaire


Le maréchal-ferrant est : un artisan dont le métier consiste à ferrer les pieds des chevaux et autres équidés et à s'occuper de leur parage. Au Québec il existe une association de maréchaux-ferrants. Leur site Internet est www.amfq.org.

Métier vieux de plus de 3000 ans, le terme de maréchal provient de l'ancien français Marhskalk qui désignait un domestique qui soignait les chevaux. Le mot maréchal a ensuite pris deux sens différents : celui désignant l'artisan chargé de ferrer les chevaux et l'autre qui désigne l'officier préposé aux soins des chevaux. Le mot maréchal-ferrant a été ensuite créé pour distinguer ces deux métiers.


Questions sur le parage, le ferrage et le maréchal-ferrant.

À qui profite le plus la ferrure ? Au maréchal-ferrant ! Beaucoup de chevaux sont ferrés inutilement et à leur détriment à la demande de leur propriétaire.

Peut-on passer du ferrage au parage sans fer ? Tous les chevaux ne le peuvent pas. La transition ne se fait pas facilement. D'abord, certains maréchaux-ferrants, pour des raisons économiques, peuvent ne pas apprécier et ne pas collaborer. Si vous obtenez sa collaboration, le maréchal ferrant consciencieux s'assurera de laisser plus de corne sous le pied pour que la marche, même sur cailloux, ne soit pas douloureuse pour le cheval et arrondira les bords de la paroi pour limiter la casse possible de la muraille et permettre une usure normale. Très importants, la corne étant plus friable sur un cheval ayant été précédemment ferré, le maréchal-ferrant laissera le pied long pour qu'il soit moins sensible à la douleur et qu'il conserve suffisamment de corne suite à l'effritement pour ne pas entrainer une boiterie. Ceci l'obligera pour quelques mois à parer plus fréquemment afin d'éviter que le pied ne devienne démesurément long. Par la suite les parages seront moins fréquents et laisseront le pied plus court.

Qu'en est-il du parage naturel ? Le parage naturel est souvent exécuté par le propriétaire du cheval. Le parage naturel consiste à parer le pied du cheval comme il le serait s'il avait été laissé à lui même dans son milieu naturel sans intervention de l'homme. Et bien, si votre cheval est laissé à lui même dans son milieu naturel, ça va. Dans tous les autres cas, il faut le parer comme un cheval de travail. Dès que l'on place le poids d'un humain sur le dos d'un cheval, on modifie entre autres sa démarche et ses allures. Et c'est là que la science du maréchal ferrant entre en jeux, pour adapter le parage à l'utilisation que vous faites de votre monture. Différents paramètres comme l'angle, balance, longueur du pied, forme du sabot ou de la sole pourront être ajustés.


Un peu d'histoire :

En Asie centrale, berceau de la domestication du cheval, au Moyen-Orient, en Égypte ou dans le monde gréco-romain, la ferrure à clous n'est pas attestée avant l'ère chrétienne. Les Mongols, les Huns, les Berbères, de grands guerriers comme Alexandre le Grand, Hannibal et Xénophon ont parcouru des distances énormes avec une cavalerie non ferrée.

Au temps de Catulle, poète latin né à Vérone aux environs de l'an 87 avant le début de notre ère, le fer n'était pas inconnu. Au début on le fixait avec des lanières et, plus tard, cette semelle de fer, connue des Romains, appelés des solea ou hipposandales, est alors glissée sous le sabot, à l'arrière et sur les bords, des oeillets permettent un laçage au moyen d'une lanière de cuir. On ne l'emploie, du reste, que très occasionnellement, soit pour protéger une blessure au pied, soit pour mieux assurer la marche en terrain difficile. Ce n’est qu’à partir du moyen âge que l’on retrouve des mentions et des représentations de fers.


Découverte! Le cheval ne nait pas avec des fers et peut vivre sans.


Ferrage à froid préférable au ferrage à chaud :

Pourquoi ferré à chaud ? La chaleur fait fondre la corne et le fer s'ajuste parfaitement dans l'empreinte ainsi créée. Ajuster un fer aussi précisément en se servant de la râpe demande plus d'efforts. La corne n'est pas innervée ni vascularisée, ce qui permet une application indolore de la ferrure, même à chaud. Mais c'est oublier que le pododerme fortement vascularisé va souffrir de la rétractation du fait de l'irradiation de la chaleur. Il est donc préférable d'opter pour un ferrage à froid, tout aussi solide.


Maladie naviculaire :

Les nerfs digités donnent la sensibilité du pied. Les rameaux palmaires propres innervent la partie postérieure du pied et l'articulation de l'os naviculaire. La section chirurgicale de ces nerfs ou névrectomie peut permettre de supprimer la boiterie en cas de maladie naviculaire au risque de majorer l'atteinte en augmentant l'appui sur le membre malade. Cette pratique est interdite en compétition. On soulage parfois le cheval naviculaire à l'aide d'une ferrure orthopédique ovale (egg bar shoes).

Observation : Il est risqué de monter un cheval dont les nerfs du pied ont été sectionnés par névrectomie.


Besoin de ferrage ?

La repousse naturelle de la sole peut permettre à un cheval de parcourir 15 km par jour sur un sol mixte sans qu'il y ait besoin de recourir au ferrage pour palier à l'usure de la corne.


Quelles peuvent être les conséquences négatives du ferrage ?

- Peut provoquer un resserrement et une déformation progressive du pied (encastellement). Une modification des allures. Des problèmes musculaires et articulaires. Des ossifications. De la douleur.

- La paroi étant abimée par les clous et le travail de la rape, elle peut se dessécher et perdre de son élasticité.

- La circulation sanguine se fait moins bien dans le pied parce que l'action de la fourchette est réduite. La fourchette agit plus ou moins comme une pompe pour le sang au niveau du pied du cheval.

- Le fer peut changer la façon dont le poids est porté et modifier la bascule du pied, entrainant ainsi des problèmes musculaires et tendineux.

- Le poids du fer accroit la force centrifuge pendant le mouvement, ce qui surcharge les ligaments. Il représente par son poids, un risque de blessures supplémentaires lorsque le cheval s'atteint. Il représente également un risque de blessure plus élevé pour les personnes et les animaux que le cheval peut atteindre avec ses sabots.

- La traction est modifiée et la sensibilité du pied est réduite. Les déplacements sur des surfaces comme le béton, l'asphalte, la glace peuvent être très dangereux pour cheval et cavalier.

- Chez les jeunes chevaux, le fer gêne la croissance de la troisième phalange.


Fausses croyances :

La corne se lubrifie... La corne est pratiquement imperméable. Il est faux de croire qu'un corps gras puisse y pénétrer rapidement. Il est préférable d'en enduire la couronne, la sole et la fourchette. Par contre, le fait d'appliquer un corps gras sur la paroi du sabot peut diminuer la perte d'humidité contenue naturellement dans la corne et contribuer à la santé de la paroi. Certaines substances appliquées sur la couronne du sabot peuvent activer la formation de la corne. C'est au niveau de la couronne que se fabrique la corne qui forme le sabot. Éviter les substances à base de pétrole.


Le pire ennemi de la corne du sabot ? La râpe !

En effet, le râpage de la paroi du sabot l'amincit considérablement et cela affaiblit d'autant la structure du sabot. De plus, le râpage fait disparaitre la protection naturelle de la corne, qui en tel cas se dessèche, casse et s'effrite. Un enduit d'apparence cireuse recouvre naturellement la paroi du sabot et la protège contre le dessèchement. Plus votre maréchal-ferrant utilise sa râpe sur la paroi du sabot de votre cheval, plus il hypothèque la santé de ses pieds. Il est parfois nécessaire cependant de râper la paroi pour corriger un pied fourbé ou une malformation. C'est toutefois une rare exception. Demander au maréchal-ferrant de laisser les pieds de votre cheval le plus naturel possible. Il prend parfois l'habitude de râper à outrance, pour répondre au désir des clients qui exigent un sabot à l'apparence lisse donc parfaitement râpé.

La paroi d'un sabot en santé est épaisse et souple. La râpe est son ennemi.

Pas de pieds, pas de cheval.

Donc, à bon entendeur...

Par: hrsmn

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook