12 mars 2015

Décès du cheval Conahy’s Courage victime d'un Accident de Travail

Photo – Suite au décès de Conahy’s Courage, Canada Hippique tient à exprimer ses sympathies les plus sincères à son cavalier Kyle Carter, et à sa propriétaire Imogen De Lavis.
Canada Hippique et le comité Concours complet canadien expriment leurs sympathies les plus sincères à Kyle Carter, à Imogen De Lavis, ainsi qu’à toute l’équipe de l’écurie Five Ring Stable, en raison du décès de Conahy’s Courage.

Conahy’s Courage, un cheval de sport irlandais de 10 ans, propriété de De Lavis et monté par Carter depuis quatre ans, a été euthanasié le 7 mars dernier. Le cheval a culbuté durant l’épreuve de cross-country du concours CIC3* qui se déroulait au Red Hills International Horse Trials de Tallahassee, Floride.

Lors d’une conférence de presse tenue le 7 mars, Tom Barron, le porte-parole de Red Hills, a rendu publique la déclaration suivante :

« C’est avec un profond regret que nous annonçons que Conahy’s Courage, monté par Kyle Carter pour sa propriétaire Imogen De Lavis, a subi une blessure catastrophique en franchissant l’obstacle 12a du concours CIC3* de Red Hills International Horse Trials. Le cheval a été euthanasié, et une autopsie sera pratiquée à l’hôpital vétérinaire pour grands animaux de l’Université de la Floride, à Gainesville. »



Carter a fait gravir tous les échelons de la compétition à Conahy’s Courage depuis quatre ans. En 2013, le couple concourait au niveau CIC2*, puis a progressé au niveau CIC3* en 2014. Le cavalier rêvait de se qualifier pour concourir aux Jeux olympiques de Rio en 2016, avec ce petit cheval à la puissance remarquable.

« Courage avait toutes les qualités pour réaliser mon rêve ; il avait un coup de saut très puissant, il avait de superbes allures, et aucun obstacle ne le rebutait, a dit le cavalier. Nul autre nom n’aurait pu mieux lui convenir que celui de Courage. J’ai monté un grand nombre de chevaux dans ma vie mais aucun n’était aussi courageux que lui. »

En plus d’admirer le talent de son cheval, Carter adorait son tempérament exceptionnel.

« Mais sa plus grande qualité, celle qui surpassait même son talent extraordinaire, c’était sa gentillesse et sa douceur, ajoute Carter. C’était le préféré de tous à l’écurie. Il était tellement gentil avec mes enfants, une source de joie incroyable pour eux. Mais une fois assis sur lui, il était impitoyable pour le cavalier qui le contrariait. J’aurais tellement aimé lui faire atteindre son plein potentiel, et aussi, être auprès de lui beaucoup plus longtemps. »



COMME vos AMI(E)S, AIMEZ notre PAGE FACEBOOK
Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook