26 janvier 2010

Les courses de chevaux sous harnais reprendront au Québec

Un groupe de gens d'affaires a obtenu lundi dernier une licence de la Régie des alcools, des courses et des jeux pour la tenue de dix programmes de courses à l'hippodrome d'Ayer's Cliff, non loin de Magog, dans les Cantons de l'Est. Il s'agit pour eux d'une première étape vers la relance de l'industrie des courses qui passerait ainsi, selon leurs plans, par l'ouverture au printemps d'une deuxième piste de course à Saint-Basile-le-Grand et la construction d'un grand hippodrome «vert» dans la couronne Nord de Montréal d'ici cinq ans.

C'est le Club jockey du Québec qui prend les choses en main, alors que l'entreprise du sénateur Paul J. Massicotte, Attractions hippiques, a cessé ses activités en octobre. Depuis 2006, M. Massicotte était le meneur du jeu dans la province après que le gouvernement du Québec eut privatisé ses quatre hippodromes et le réseau des salons de pari qui y était rattaché. Mais, rapidement, Attractions hippiques a fait face à des difficultés financières qui l'ont conduite au bord de la faillite. Une assemblée de créanciers est d'ailleurs convoquée la semaine prochaine.

Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook