11 juin 2010

Victoria Winter remporte le Grand Prix Spécial au CDI3* Spring into Dressage de Cornerstone Farms


Le Grand Prix Spécial présenté le week-end dernier du 4 au 6 juin,  dans le cadre du concours CDI3* Spring into Dressage de Cornerstone Farms (Palgrave, Ontario), a été dominé par Victoria Winter et son cheval Proton.

De niveau Or, le concours Spring into Dressage de Cornerstone Farms figure parmi les premiers  en importance au Canada. Cette année, John Taylor et Barbara Mitchell l’ont organisé de concert  avec un CDI3* afin de répondre aux besoins des cavaliers de Grand Prix qui aspirent à accéder à  l’équipe des Jeux équestres mondiaux. Dix juges FEI étaient en fonction, dont cinq de niveau « O ». Les cavaliers de Grand Prix ont ainsi concouru devant un jury distinct à chacune des trois reprises, ce qui est assez rare ici au Canada.  Sélectionné comme site des Jeux panaméricains de  2015, le Caledon Equestrian Park accueille les trois concours de Cornerstone Farms sur un terrain comprenant pas moins de sept carrières de dressage avec une aire d’échauffement pour chacune. Les 255 participants du week-end dernier, dont les 63 concurrents du CDI3*, y étaient donc parfaitement à l’aise.

Élève de longue date de Neil et Cindy Ishoy, Winter, qui est originaire de Toronto, monte depuis l’automne dernier le cheval de Cindy, un Baden-Wurttemberger issu de  Patriarch, sur lequel elle a obtenu beaucoup de succès en Floride cet hiver.  Le duo s’est mérité un résultat combiné de 68,750 % de la part des cinq juges FEI. Ayant déjà obtenu quatre résultats de qualification avant ce CDI, Winter avait été sélectionnée pour faire partie de la tournée européenne de Dressage Canada. Toutefois, elle a préféré demeurer auprès de sa famille et continuer d’exercer en tant qu’avocate.

La cavalière olympique Jacqueline Brooks (Mount Albert, Ontario) et son cheval Gran Gesto (Grannox x Goldstern) se sont classés deuxièmes dans cette épreuve, avec une note de 66,667 %. Brooks monte cet Hanovrien de quinze ans qui appartient à Brinc Ltd et Anne Welch depuis qu’il est âgé de cinq ans. Ensemble, ils ont participé aux Jeux panaméricains, à la Coupe du Monde FEI, ainsi qu’aux Jeux olympiques de Beijing 2008.   

Dans l’épreuve de Grand Prix du vendredi, on retrouvait Winter et Proton en seconde position avec une moyenne de 65,872 %, derrière l’un des quatre couples américains inscrits, Sue Blinks et son cheval Robin Hood. Jaimey Irwin (Stouffville, Ontario) a pris le troisième rang avec 65,660 % sur Dover (Deniro x Castro), son Oldenburg de treize ans. Brooks et Gran Gesto étaient quatrièmes avec 65,277 %. À noter que Irwin et Brooks ont tous deux opté pour le port du casque protecteur au lieu du haut-de-forme, une tendance croissante depuis que la cavalière américaine Courtney King a subi une lésion crânienne au mois de mars dernier.  

« Je suis très satisfaite de ce que mon cheval a accompli le week-end dernier. C’est notre première saison en couple et je sens que nous tissons un lien de plus en plus solide, a dit Winter. Je suis particulièrement fière de notre résultat en Grand Prix Spécial, notre meilleur à ce jour, car deux juges nous ont octroyé une note supérieure à 70 %. »

Winter a également tenu à remercier Barbara Mitchell et John Taylor d’avoir organisé ce CDI3*, en ajoutant : « C’est une tâche gigantesque, mais les retombées sont importantes, tant pour les cavaliers participants que pour le milieu du dressage local.»

Dans la division Avancé, c’est Nancy MacLachlan, qui a été médaillée aux Jeux panaméricains et a représenté le Canada en Coupe du Monde, qui a remporté le Prix St-Georges sur Deniros Tyme (x Deniro), le Oldenburg de douze ans de Julia Fogel, avec une note de 68,053 %. Ce hongre n’a concouru que trois fois cette année mais il s’est toujours classé parmi les premiers. 

« Deniros était détendu et obéissant  au  Prix St-Georges, c’est pourquoi j’ai pu exécuter une reprise agréable et toute en souplesse, a-t-elle dit. Plus il prend confiance, plus il se donne. J’ai bien hâte d’exploiter tout le potentiel qu’il va me révéler. »

Tom Dvorak (Orangeville, Ontario), qui fut médaillé d’argent par équipe aux Jeux panaméricains de 2007, a terminé deuxième avec 67,789% sur Corrigan, le Westphalien de dix ans de Karen Thompson-Harry. Whitney Harris (Burlington, Ontario) a pris la troisième position tout juste derrière lui, avec 67,579% sur Klouseau, son hongre Trakehner. Dvorak s’est également mérité une quatrième place assortie de 65,316% sur Freixenet, le Westphalien de Marilyn Dietrich. 

Le classement fut sensiblement le même en Intermédiaire I, mais c’est Harris qui a pris le ruban de première place sur Klouseau avec 66,158 %, tandis que Dvorak et Corrigan étaient de nouveau deuxièmes avec 65,482 %.

La division Jeunes Chevaux FEI permet aux cavaliers de mettre en valeur leurs jeunes montures dans le cadre d’une reprise notée sur une base différente d’une reprise habituelle. Ainsi, la  note sera octroyée pour l’ensemble de la présentation, tandis que dans les reprises d’autres niveaux, le juge attribue une note à chaque mouvement.

Dans la divisions Jeunes Chevaux FEI de cinq ans, c’est la cavalière olympique Gina Smith (Brockville, Ontario) qui a régné dans les deux épreuves sur Royal Flush, un Hanovrien appartenant à Michele Levesque. Elle a reçu 78,00 % dans la reprise préliminaire et 80,400% dans la reprise finale. Lynne Joly (Sherbrooke, Québec) s’est classée deuxième en préliminaire (76,600 %) et troisième en finale (73,000 %) sur Sotheby’s Dream, un Oldenburg appartenant à la Fondation équestre Rainville. Louise Palmer (Vankleek, Ontario) et Savanna, un Hanovrien appartenant à South Lane Farm, étaient troisièmes en préliminaire (75,000%) et deuxièmes en finale (73,400%). La quatrième position en finale est allée à Maya Markowski (St. Clements, Ontario) et Diego, l’Hanovrien de Peter Trainor,   qui ont enregistré 66,200 %. Harper MacKenzie (Millgrove, Ontario) et Ludwig, l’Hanovrien de Ruth Roy, étaient quatrièmes en préliminaire (68,200%) tandis que Markowski et Diego se classaient cinquièmes avec 68,000%.

La médaillée d’argent aux Jeux panaméricains de 2007, Diane Creech (Caistor Centre, Ontario), a remporté les deux reprises FEI pour Jeunes Chevaux de six ans sur Hallmark, l’Hanovrien de son commanditaire Douglas Leatherdale. Le couple a reçu 85,600 % dans la reprise préliminaire et 78,000% en finale. Sa coéquipière des Jeux panaméricains, Andrea Bresee (Uxbridge, Ontario) était deuxième en préliminaire (78,000%) et troisième en finale (75,000%) sur Pericles, un Hanovrien appartenant à Loretta Flynn. Armand Valkenborg (Ste-Marthe, Québec) et Hidalgo, l’Hanovrien de Barbara Blackwell, suivaient Bresee en préliminaire avec 74,600 %, puis ils l’ont devancée en finale (77,600%). Karen Davis (Devlin, Ontario) s’est classée deux fois quatrième, enregistrant respectivement 70,200 % et 71,200% sur Morris, le Frison de Angela Hellema. Meridith Risk (Toronto, Ontario) était cinquième en préliminaire (66,800 %) sur Liran, un Hanovrien issu de Lemon Park et dont la propriétaire est Lorna Minz.

Les divisions Jeune Cavalier et Junior sont chaudement disputées à chaque printemps puisque les cavaliers cherchent à se qualifier pour rejoindre l’équipe des Championnats nord-américains pour Juniors et Jeunes Cavaliers qui a lieu chaque été. Vendredi, Jaimie Holland (Caledon, Ontario) et sa partenaire de longue date, Fleurina, une jument westphalienne issue de Florestan, a remporté la reprise d’équipe Jeune Cavalier avec 67,895 %. Puis, le couple a pris la seconde position en individuel avec 67,526%, une note identique à celle obtenue par sa coéquipière des CNAJJC depuis trois ans, Amy Jager (Waterloo, Ontario). Aux CNAJJC, Jager montait Key West, un Trakehner de dix ans issu de Charly Chaplin et appartenant à Ruth Demandt. Grâce à des notes artistiques plus élevées, Jager et Key West avaient remporté la victoire. La troisième place de la reprise individuelle revenait à Megan Lane (Collingwood, Ontario) avec 66,000%. Cette cavalière en est à sa première année au niveau Jeune Cavalier sur sa jument warmblood hollandaise de neuf ans, Caravella (x Contango). Lane et Caravella ont été médaillées à trois reprises lors des derniers CNAJJC dans la division Junior.

Sarah Pfaff (Harrow, Ontario) s’est offert la première place dans la reprise d’équipe Junior FEI sur Pamaika, une jument warmblood hollandaise appartenant à Jill Pfaff. Kerry Houlahan (Smith Falls, Ontario) était au second rang sur Fresco, l’Odenburg de onze ans de Maple Lane Equestrian Trailers. En individuel, d’autres cavalières ont accédé aux deux meilleures places. La première était Sarah Loewen (Winnipeg, Manitoba) sur Ricardo, son warmblood hollandais de douze ans, et la deuxième, Kristin Sutton (Drumbo, Ontario) sur Rubic, son warmblodd belge de seize ans.

Toutes les reprises libres du CDI ont eu lieu le dimanche à la suite d’un dîner servant de collecte de fonds.  Les présidents d’honneur Dutch Masters Construction Services, Tom et Ellen Dvorak, Sonya Ucci et John Welch de Toron Investments, ont dégusté leur dîner dans l’aire réservée près de la carrière de dressage. C’est la favorite de la foule, Ute Busse (Breslau, Ontario), qui a triomphé dans la reprise libre de Grand Prix sur Lindor’s Finest avec 68,550 %. Busse est copropriétaire, avec Sylvia Carlton, de ce cheval d’origine hollandaise issu de Eastern Ruler. Irwin et Dover détenaient la deuxième place avec un tout petit écart, soit un résultat de 68,350 %.

Tom Dvorak et Corrigan se sont imposés en reprise libre d’Intermédiaire I avec 72,250 %, tandis que Harris et Klouseau (70,750 %) prenaient la deuxième place. Alan Young (Terra Cotta, Ontario) et Stella, la jument Canadian Sport Horse de treize ans de Nancy MacLachlan, se sont classés troisièmes avec 67,500%.

Les spectateurs s’étaient massés dans les gradins et le pavillon pour assister à la reprise libre de niveau Jeune Cavalier dont la victoire est allée à Holland et Fleurina (70,200 %), suivie de Lane  (68,400 %) sur Caravella.  Kerry Houlahan (Smith Falls, Ontario) a remporté la reprise libre Junior FEI sur Fresco (67,417 %). Pfaff a enregistré 66,417 % en seconde position sur Pamaika.

Les commanditaires du CDI étaient : Dutch Masters Construction Services Ltd, AE Breeding, Brookhaven Dressage, Tom et Ellen Dvorak, Franklands Farm, Henry Equestrian Plan, David Marcus Dressage, Ridgemount Saddlery et Sonja Ucci.

Le jury de Cornerstone était formé des juges  « O »  FEI suivants : Stephen Clarke (GBR), Elizabeth McMullen (CAN), Anne Gribbons (USA), Maribel Alonso De Quinzanos (MEX) et Axel Steiner (USA). Les juges « I » FEI étaient: Gabriel Armando (ARG), Jayne Ayers (USA), Marian Cunningham (PER), Lorraine MacDonald (CAN) et Lorraine Stubbs (CAN).

Le prochain CDI3* se tiendra du 18 au 20 juin à Blainville, au Québec (CDI3* Dressage à Blainville). À cette occasion, les aspirants à l’équipe des JEM bénéficieront d’une ultime chance de se mériter un résultat de qualification. Voici les cavalières qualifiées en vue de faire partie de l’équipe des Jeux équestres mondiaux :


 Cavalière Cheval
Moyenne des résultats
 Ashley Holzer  Pop Art  72.329%
Belinda Trussell   Anton  69.596%
 Victoria Winter  Proton   66.543%
Cheryl Meisner  Paganini   66.500%
 Shannon Dueck  Ayscha   66.447%
Wendy Christoff  Pfalstaff   66.377%
 Jacqueline Brooks Balmoral   65.681%


 


À propos de Dressage Canada

Dressage Canada est un comité de Canada Hippique. A titre d’organisme directeur du sport de dressage au Canada, son objectif  est de favoriser la croissance du dressage et la poursuite de l’excellence  aux niveaux local, national et international. Dressage Canada assure soutien et conseil tant à l’amateur qu’au professionnel, par le biais de programmes comme la formation et le perfectionnement des entraîneurs, la formation et le perfectionnement des officiels, la définition des règlements et  critères de qualification, l’avancement du sport, le développement de publications et l’attribution de prix. Pour obtenir un complément d’information sur Dressage Canada, veuillez visiter la section dressage du site de Canada Hippique. 


À propos de Canada Hippique

Canada Hippique est l’organisme national chapeautant l’hippisme. Institution caritative axée sur le service aux membres, Canada Hippique est la division administrative de l’Équipe équestre canadienne faisant autorité en concours hippique national. Elle est la voix nationale des cavaliers de loisir, l’association nationale représentant le bien-être du cheval, l’élevage et l’industrie. Canada Hippique est reconnue auprès du gouvernement du Canada, de la Fédération équestre internationale et du Comité olympique canadien en tant qu’organisme représentant les sports équestres et les intérêts équins.  Pour plus de renseignements sur Canada Hippique, veuillez visiter le www.equinecanada.ca.
Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook