10 décembre 2010

BROMONT ANNONCE OFFICIELLEMENT SON INTENTION DE TENIR LES JEUX ÉQUESTRES MONDIAUX DE 2018

Le Parc Olympique Équestre de Bromont
Le 19 octobre dernier à Lausanne, en Suisse, Pauline Quinlan, mairesse de la Ville de Bromont, a personnellement remis une lettre adressée à Alexander McLin, Secrétaire général de la FEI, exprimant l’intérêt de la ville à tenir les Jeux équestres mondiaux de 2018. Dans sa lettre, la mairesse demande que la FEI lui fasse parvenir les conditions et exigences relatives à une telle démarche. Ce ne serait pas la première compétition équestre de cette envergure tenue à Bromont, puisque le site a été l’hôte des événements équestres lors des Jeux olympiques de 1976. De plus, le Parc Olympique Équestre de Bromont, le seul site olympique à avoir conservé sa vocation initiale, présente chaque année, depuis plus de 30 ans, plusieurs compétitions de niveau international. 

Un document joint à la lettre décrit les améliorations apportées au site en 2010 sous la surveillance de Leopoldo Palacios, directeur technique de la FEI : drainage de pointe, meilleur filage électrique, nouvelles estrades, approvisionnement en eau accru et réfection de la surface des manèges à la fine pointe de la technologie. Ont également été joints les plans pour un nouveau bâtiment de 86 000 pi2 offrant 145 stalles ainsi qu’un manège intérieur de 130 pi sur 330 pi, pour la tenue de compétitions de dressage western et de voltige.

Le Parc Équestre Olympique de Bromont est administré par un organisme sans but lucratif, la Société d’agriculture du comté de Shefford (SACS), en partenariat avec la Ville de Bromont. Marcel Bundock et Roger Deslauriers sont tous deux membres du Conseil d’administration de la société, respectivement à titre de Président et Directeur général. Situé dans un environnement exceptionnel et offrant un milieu naturel enchanteur, le parc conservera sa vocation équestre grâce aux terrains qui sont protégés à perpétuité.  Dans l’éventualité où les attentes de la FEI sont conformes à la vision et aux ressources de Bromont, la ville s’adjoindra des partenaires afin de mener le projet à terme. La ministre de l’Éducation, des Loisirs, et du Sport, Lyne Beauchamp, a déjà signifié son appui au projet de la Ville, par une lettre adressée à Alexander McLin.

Source : Ville de Bromont 
Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook