2 décembre 2010

Un rôle éminent confié aux athlètes hippiques du Canada par le Comité olympique canadien

La communauté sportive nationale continue de croire en la capacité des membres de Canada Hippique d’aider à la progression du mouvement olympique canadien

Canada Hippique est fière d’annoncer que le nombre d’athlètes hippiques canadiens jouant un rôle éminent au sein Comité olympique canadien continue de croître.

Victoria Winter (Toronto) est au service du COC en tant que membre du Conseil des athlètes depuis 1998. En 2009, elle a été nommée au comité de vérification du COC. L’une de nos athlètes de dressage plusieurs fois médaillée de bronze aux Jeux panaméricains, Victoria a représenté le Canada dernièrement aux Jeux équestres mondiaux de 2010.
Kerri McGregor (Newmarket) a été nommée au comité des relations sportives du COC en 2009 et elle nous représente à titre de membre avec droit de vote à la Session du COC. Chef de mission pour Canada Hippique, elle a coordonné la plus imposante Équipe équestre canadienne de l’histoire dans le cadre des Jeux équestres mondiaux du Kentucky.

Le chef de la direction de CH, Akaash Maharaj (Almonte), se joindra à Victoria et Kerri puisqu’il a été nommé, au cours de la Session du week-end dernier, au comité de la gouvernance et de l’éthique du COC. Triple médaillé d’or aux Championnats internationaux de la FEI, Akaash dirige notre fédération depuis trois ans, au moment où elle connaît des succès sans précédent aux Jeux olympiques et paralympiques, de même qu’aux Jeux équestres mondiaux. Les priorités qu’il a établies dans le cadre de ses fonctions auprès du COC sont de rehausser la transparence et favoriser la démocratie ainsi que la responsabilisation au sein de la gouvernance du COC.

« Akaash a été nommé par le conseil d’administration du COC au comité de la gouvernance et de l’éthique. Ce jeune homme est brillant, articulé, et il accorde une grande place à l’éthique. Il constitue un atout majeur pour le comité », a déclaré le président du COC, Marcel Aubut. « Ce comité tient le rôle de sentinelle des activités du COC, et le COC désire que son comité de la gouvernance et de l’éthique soit exemplaire, compte tenu de l’importance qu’il revêt à l’heure actuelle. De par ses compétences, Akaash vient enrichir le comité de manière extraordinaire. »
Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook