4 août 2011

Le comité directeur conjoint de Canada Hippique annonce qu’une entente formelle a été conclue entre Canada Hippique et ses partenaires provinciaux/territoriaux

La Paix revient au sein du "Canada Hippique"
Le comité directeur conjoint (CDC), formé de représentants de Canada Hippique, des provinces/territoires qui participent aux programmes de Canada Hippique et des provinces/territoires qui n’y participent pas, a mis un terme à ses négociations et conclu une entente sur des questions de responsabilité, de structure de gouvernance et de financement. Cette entente permettra à Canada Hippique et à ses partenaires provinciaux/territoriaux de renouer leurs liens et de collaborer plus efficacement à l’avenir. 

Ces négociations furent le point culminant d’un processus de médiation formellement lancé en mars 2011 lorsque la collectivité équestre du Canada a créé le CDC et l’a autorisé à examiner les voies d’avenir de Canada Hippique en matière de gouvernance et de gestion. En mai et en juin, trois sous-comités bénévoles chargés d’étudier les questions de gouvernance, les rôles et responsabilités en sports équestres ainsi que des modèles financiers ont travaillé sans relâche pour mettre au point des recommandations et options qui furent examinées par le CDC. 


« Nous avons parcouru un long chemin et il nous faut remercier les deux douzaines de bénévoles qui ont consacré une somme incroyable de temps et d’énergie pour que ce projet soit couronné de succès. L’entente que nous avons conclue prévoit des changements importants dans la structure organisationnelle et le modèle de gestion de Canada Hippique et nous savons tous et toutes que de tels changements ne viennent ni facilement, ni sans sacrifices, » a déclaré Mike Gallagher, président de Canada Hippique et membre du CDC. 

Dominique Chagnon, présidente du CDC et présidente de la Fédération équestre du Québec, a renchéri en ces termes : « Pendant très longtemps, notre sport a souffert de divisions. À mon avis, nous avons préparé un itinéraire qui permettra de rétablir la confiance et de nous faire entrer tous et toutes dans une nouvelle ère de collaboration aux niveaux national et provincial. Je félicite toutes les personnes qui ont participé à ce processus pour l’effort qu’elles ont accompli. » 

Comme l’a noté Gary Yaghdjian, ancien président de l’Ontario Equestrian Federation, « Nous avons hâte que les provinces non participantes travaillent à nouveau avec nous au sein de Canada Hippique en tant que membres à part entière. » 

Le CDC a préparé un rapport complet sur le résultat de ses travaux qui sera disponible dans les deux langues officielles sur le site Web de Canada Hippique (www.equinecanada.ca) le 8 août 2011. Ce rapport décrit les nombreux changements qui seront apportés aux structures de gouvernance et d’adhésion, à la gestion des compétitions, au perfectionnement des entraîneurs et officiels, aux cotisations des membres et aux relations aux niveaux national, provincial et territorial. Certains changements prendront effet immédiatement alors que d’autres seront mis en place progressivement. Les membres votants de Canada Hippique devront également approuver les changements aux règlements que l’entente pourra nécessiter. Durant cette période de transition, Canada Hippique et ses partenaires provinciaux/territoriaux procéderont aussi aux adaptations requises en matière de gouvernance pour s’assurer d’observer en tous points la prochaine loi fédérale sur les organisations à but non lucratif. 

Pour obtenir plus d’information ou soumettre une demande de renseignements au nom des médias, veuillez communiquer avec : 

Dominique Chagnon, présidente du CDC — dochagnon@sympatico.ca, 514-515-6595 

Mike Gallagher, président de Canada Hippique — mike4755@nb.sympatico.ca, 506-640-1023.
Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook