11 février 2013

Northern Dancer reçoit le Prix du cheval de l'année élevé au Canada de Canada Hippique

Northern Dancer
Northern Dancer, cheval de course pur-sang anglais élevé au Canada, aujourd'hui considéré comme le meilleur étalon reproducteur du 20e siècle, est récipiendaire du trophée Hickstead de Canada Hippique récompensant le cheval de l'année élevé au Canada.

Né en 1961, Northern Dancer était un petit poulain bai issu de Nearctic et d'une fille de Native Dancer, Natalma.  L'année suivante, il n'a pas trouvé preneur au prix de réserve établi à 25 000 dollars à la vente des yearlings de Windfields à Toronto et a donc rejoint l'écurie de course Windfields Farm.

Northern Dancer a couru à l'âge de deux et trois ans, et durant ces deux années, le poulain a remporté 14 des 18 courses auxquelles il a pris part, terminant toujours parmi les trois premiers.  Il a gagné des courses prestigieuses comme le Derby du Kentucky et le Preakness Stakes et il a fini troisième au Belmont Stakes.  Après le Belmont, Northern Dancer a remporté la course canadienne Queen's Plate par sept longueurs et demie avant d'être retiré des courses pour devenir étalon reproducteur.  Il a été désigné en 1964 Champion nord-américain chez les poulains de trois ans et Cheval canadien de l'année.

Northern Dancer a été tout aussi prolifique en tant que géniteur et il a marqué l'industrie mondiale de l'élevage de chevaux pur-sang.

«Le monde des courses de chevaux a commencé à s'y intéresser lorsque son fils Nijinsky II a remporté en 1970 des courses classiques en Angleterre et en Irlande, et est devenu le premier vainqueur de la Triple Couronne britannique depuis 1935», explique Tom Cosgrove, coprésident des comités Nominations, Élections et Légendes du pur-sang anglais.  «La lignée du père de Northern Dancer domine toujours la race et se retrouve chez les gagnants de toutes les plus grandes courses stakes à l'échelle mondiale.»

«À la remise des prix Éclipse de 2012, ses descendants ont reçu neuf des onze trophées remis aux équidés de course sur le plat», ajoute Cosgrove, qui a aussi travaillé pour Windfields Farm de 1969 à 1973.  «De plus, ses descendants en ligne directe de souche mâle ont gagné l'an dernier plus d'un tiers des stakes classifiés en Amérique du Nord.»

Le palmarès de reproduction de Northern Dancer n'a jamais été égalé, puisqu'on y retrouve 147 vainqueurs de stakes classifiés, et au moins onze fils qui sont aussi devenus des reproducteurs hors du commun.  Sa petite-fille Dance Smartly a remporté en 1991 la Triple Couronne canadienne et gagné 12 des 17 courses auxquelles elle a pris part, dont la Coupe des éleveurs Distaff en 1991 et des bourses totalisant plus de 2 millions de dollars.

En Europe, Frankel, l'arrière petit-fils de Northern Dancer, a été sacré meilleur cheval au monde en 2012, après être demeuré invaincu durant les 14 courses de sa carrière.

Dans le cadre du Gala annuel 2013 de remise des prix de Canada Hippique qui a eu lieu le 8 février à Ottawa, Ontario,  Bernard McCormick a accepté au nom des familles Taylor et Mappin le trophée Hickstead -- Prix du cheval de l'année élevé au Canada de Canada Hippique.

McCormick a été directeur général et directeur des ventes et du marketing à Windfields Farm de 1987 à 2008, et il est actuellement membre du conseil de l'Industrie de Canada Hippique, ainsi que de notre comité Santé et bien-être.
Source: Communiqué de Canada Hippique, Julie Cull. jcull@equinecanada.ca
Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook