22 juillet 2014

Les médicaments composés: À utiliser avec prudence

Pour éviter les analyses positives au dépistage, le comité de contrôle des médicaments équins de Canada Hippique (CCME) rappelle à tous les concurrents, propriétaires, grooms, entraîneurs et autres intervenants de faire preuve de prudence lorsqu'ils utilisent des médicaments composés. Un médicament composé est un produit confectionné en mélangeant au moins deux ingrédients. Ils doivent être administrés sous surveillance, et uniquement s'ils ont été prescrits par un vétérinaire. Bien qu'aucune mesure disciplinaire n'ait été précisée à l'heure actuelle, le CCME analyse présentement un certain nombre de tests de dépistage positifs susceptibles d'être liés à l'administration de médicaments composés.  

Les médicaments composés sont formulés spécialement par les pharmacies parce qu'ils ne sont pas disponibles sous licence; leur composition ou leur concentration peut différer du médicament sous licence, et ils sont parfois moins onéreux. Il est important de prendre en considération la concentration de l'ingrédient actif, la méthode d'administration, la sécurité et la possibilité de contamination.

Lorsque Santé Canada approuve un médicament vétérinaire, le produit doit répondre à certaines normes d'efficacité, de sécurité, de composition et de stabilité. La date d'expiration des médicaments sous licence est établie d'après les données de stabilité. Les médicaments composés ne sont pas soumis à ce niveau de contrôle. Il arrive que la concentration de l'ingrédient actif dans certains médicaments composés pour les chevaux soit plus grande que ce qu'il est indiqué sur l'étiquette, ou que certains médicaments contiennent des ingrédients non identifiés sur l'étiquette. Dans certains cas, ces divergences ont causé de graves problèmes de santé chez les chevaux traités.

Même si une plus grande concentration que celle inscrite sur l'étiquette n'engendre pas d'effets nuisibles pour la santé, elle peut mener à un résultat positif au dépistage si la quantité du médicament en question dépasse la limite permise ou si le temps de détection d'une substance interdite est prolongé au-delà des directives. Le cas échéant, l'analyse positive sera la responsabilité de la personne responsable du cheval ou du poney.

Le lien suivant contient un article pertinent publié par l'Agence canadienne du pari mutuel:

En cas de doute sur un médicament ou un produit, évitez de l'utiliser. Pour toute question relative aux ingrédients ou au délai d'élimination d'un produit, veuillez consulter votre vétérinaire ou communiquez avec CH à equinemeds@equinecanada.ca.
Communiqué: Les médicaments composés: À utiliser avec prudence
Source: Jordan Fulcher Canada Hippique 
Publier un commentaire

TROUVEZ DES PARUTIONS. CONSULTEZ L'INDEX PAR DATE

SOUMETTEZ: Questions, Sujets de discussions ou Textes ICI

Nom

Courriel *

Message *

Comme vos Ami(E)s, aimez notre Page Facebook